Cet article date de plus de douze ans.

La lettre de Guy Môquet reste obligatoire

La lecture dans les lycées, tous les 22 octobre, de la lettre de Guy Môquet reste obligatoire
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La lettre de Guy Moquet (© F2)
La lecture dans les lycées, tous les 22 octobre, de la lettre de Guy Môquet reste obligatoireLa lecture dans les lycées, tous les 22 octobre, de la lettre de Guy Môquet reste obligatoire

Le ministre de l'Education Luc Chatel avait rappelé lundi que la lettre du jeune résistant fusillé en 1941 serait bien lue jeudi et servirait de base à un débat.

Une note de service, publiée le 24 septembre au Bulletin officiel, pouvait laisser entendre que la lecture, instaurée en 2007 et vivement contestée, était devenue optionnelle.

"C'est une ambiguïté qui a été corrigée. J'ai adressé ce matin une lettre aux recteurs pour rappeler cette règle. La lecture de la lettre de Guy Môquet est obligatoire", avait indiqué pour sa part le directeur général de l'enseignement scolaire Jean-Louis Nembrini, précisant que le ministère suggérait d'autres textes pour accompagner la lettre.

Le conseiller de l'Elysée Henri Guaino a souligné de son côté que les enseignants devaient bien lire la lettre de Guy Môquet. En tant que fonctionnaires, les enseignants ont le devoir d'"obéir aux directives" a souligné le conseiller spécial de l'Elysée, et par conséquent de lire à leurs élèves la lettre du jeune résistant fusillé le 22 octobre 1941.

Cette lecture avait suscité la polémique, de nombreux enseignants refusant de se plier à une prescription du chef de l'Etat, mettant en avant "l'émotion", et accusant le pouvoir politique de "récupération", alors que la gauche avait dénoncé l'occultation de l'engagement communiste du jeune résistant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.