La jeune fille âgée de 14 ans a été rouée de coups à la sortie de son collège après un jeu violent qui a mal tourné

Trois jeunes gens ont été interpellés et deux placés en garde à vue jeudi après l'agression d'une adolescente de 14 ans rouée de coups à la sortie d'un collège de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), à la mi-janvier, a-t-on appris jeudi de source policière.

Trois jeunes gens ont été interpellés et deux placés en garde à vue jeudi après l'agression d'une adolescente de 14 ans rouée de coups à la sortie d'un collège de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), à la mi-janvier, a-t-on appris jeudi de source policière.

Selon la police, le 18 janvier à la sortie du collège René Descartes, la victime a été rouée de coups par des jeune gens à l'issue d'un jeu dangereux "genre celui dit du petit-pont (consistant à passer à tabac un enfant qui ne rattrape pas un ballon à la volée, ndlr) qui "a dégénéré".

Selon des témoignages, il y avait une cinquantaine d'agresseurs. La jeune fille avait eu 14 jours d'incapacité totale de travail à la suite de cette agression et avait identifié trois de ses présumés agresseurs.

Ils ont été arrêtés jeudi. Deux ont été placés en garde à vue, le troisième libéré, selon la source.

C'est une gardienne d'école qui avait réussi "à extraire in extremis" la victime du groupe de ses agresseurs, selon la source policière.