Cet article date de plus de dix ans.

"La grève est massive parce que le mécontentement est massif", dit le syndicat dans un communiqué.

La direction d"Air France s"est félicitée dimanche d"avoir réussi à maintenir plus de 80% du trafic aérien samedi, malgré une grève des hôtesses et des stewards, en plein week-end de la Toussaint. Les syndicats estiment quant à eux qu"environ 50 à 60 % des personnels ont fait grève samedi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (ERIC PIERMONT / AFP)

La direction d"Air France s"est félicitée dimanche d"avoir réussi à maintenir plus de 80% du trafic aérien samedi, malgré une grève des hôtesses et des stewards, en plein week-end de la Toussaint. Les syndicats estiment quant à eux qu"environ 50 à 60 % des personnels ont fait grève samedi.

Pour la journée de dimanche, la compagnie aérienne prévoit de maintenir 80% de ses vols. Dans un communiqué diffusé samedi soir, Air France a présenté ses excuses aux passagers « pris en otage par une grève de cinq jours qui n"a pas de raison d"être. » Selon une source aéroportuaire, la journée de dimanche s'annonce comme "une plus petite journée que samedi en termes de trafic aérien".

A l'aéroport parisien d'Orly, les voyageurs prenaient globalement leur mal en patience après avoir appris l'annulation de leur vol dimanche matin. La veille, c"est environ 200 vols sur les 1000 prévus qui avaient été annulés.

Les hôtesses et stewards ont entamé samedi une grève de cinq jours, pour dénoncer le projet de réduction du nombre de personnels de cabine dans certains avions. Ce mouvement social a été initié par six des sept syndicats de la compagnie aérienne. Le syndicat Unsa a estimé la grève "bien suivie". Elle "va monter en puissance à partir de dimanche parce que toutes les réserves de volontaires PNC (personnel navigant commercial) sont en train de partir", avait prévenu Didier Foussat du syndicat FO.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.