La dyslexie, un trouble peu assumé à l'école

Marie-Bolda Font, mère de deux enfants dyslexiques et auteur d'un livre sur le sujet est l'invitée du Grand Soir 3 ce jeudi 8 octobre.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

On les surnomme les dis, trois lettres pour parler de dyslexie, trouble le plus connu de l'apprentissage. Marie Bolda-Font, est mère d'un enfant dyslexique. Elle raconte son parcours dans "Les 12 collèges d'Hercule". Le titre évoque les douze travaux d'Hercule. "Dès lors que vous avez un enfant qui n'est pas adapté au système éducatif tel qu'on le connait, c'est très difficile. On parle souvent d'inégalités des chances, c'est vrai que c'est plus facile de s'en sortir lorsque l'on vient d'une famille d'enseignants ou de cadres supérieurs, mais il y a une autre inégalité qui touche tout le monde, c'est lorsque vous avez un enfant qui n'est pas formaté pour le moule éducatif et donc là commence des soucis", explique la mère de famille. 

Enseignants non formés

Dans son livre, Marie Bolda-Font raconte les visites chez le psychologue, le pédiatre ou encore l'orthophoniste. Toute une série de spécialistes, mais personne ne semble savoir ce qu'il faut faire. "Il y a un vrai tâtonnement, car l'école externalise le problème. Les enseignants ne sont pas formés pour ce type de souci et donc on vous renvoie vers les psychologues pour les tests de QI puis vers les orthophonistes qui sont débordés et traitent le problème à l'extérieur de l'école alors que dans beaucoup de pays c'est assumé, intégré, ce qui normalise ces questions", explique Marie Bolda-Font. 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
capture d\'écran - Cour de morale dans une classe de l\'Ecole de la Fermette à Wezembeek Oppem (Belgique)
capture d'écran - Cour de morale dans une classe de l'Ecole de la Fermette à Wezembeek Oppem (Belgique) ( FRANCE 3 / FRANCETV INFO)