Cet article date de plus de dix ans.

La circulation sur les routes de France, perturbée vendredi par la neige et le verglas, revenait à la normale samedi

Les dernières alertes de vigilance orange ont été levées samedi mais Bison Futé recommandait la plus grande prudence sur les routes en raison du verglas et de la neige.Sur les rails, le trafic des TGV restait perturbé par des limitations de la vitesse imposées aux trains et des lignes étaient fermées en Picardie.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Paris: le Pont des Arts, face au musée du Louvre, sous la neige (AFP - Miguel Medina)

Les dernières alertes de vigilance orange ont été levées samedi mais Bison Futé recommandait la plus grande prudence sur les routes en raison du verglas et de la neige.

Sur les rails, le trafic des TGV restait perturbé par des limitations de la vitesse imposées aux trains et des lignes étaient fermées en Picardie.

La vitesse des trains doit être limitée afin d'éviter l'endommagement du matériel par des projections de glace accrochée aux parties basses des rames TGV. Cette limitation, différente selon les lignes à grande vitesse, entraînait des retards allant de 30 minutes à une heure 30 dans le Nord, l'Est et le Sud-Est. Des retards qui pourraient compromettre des correspondances en fin de soirée.

Aucune restriction n'était en vigueur dans la zone Ouest-Sud-Ouest. Le trafic Eurostar et Thalys affichait samedi des retards allant de 30 à 40 minutes.

En Picardie, la SNCF a fermé plusieurs lignes à la circulation, notamment au départ d'Amiens, en raison de congères pouvant atteindre 2 à 3 mètres.

Sur les routes de France

Si la circulation était généralement bien meilleure samedi sur les routes, Bison Futé recommandait toujours "la plus grande prudence" sur le quart nord-est "en raison des chaussées verglacées et enneigées", surtout pendant la nuit de samedi à diomanche, où les températures pourraient descendre jusqu'à -12°C.

Dans l'Aisne, la N2 était coupée par des congères et les poids-lourds n'avaient pas le droit de circuler sauf sur les autoroutes.

Des foyers privés d'électricité
Quelque 10.400 foyers français ont été privés de courant vendredi après-midi en raison des chutes de neige, principalement dans l'est et le sud du pays, a-t-on appris auprès du gestionnaire du réseau de distribution d'électricité ERDF. Lors du point de situation effectué vendredi à 13h00, dans le sud, 2.800 foyers étaient privés d'électricité en Dorgogne, 600 dans le Tarn-et-Garonne, 300 dans le Lot-et-Garonne et 500 dans l'Aude, selon une porte-parole de la direction nationale ERDF.

Dans l'est du pays, 3000 foyers étaient sans électricité dans la Marne, 1.900 dans les Ardennes et 1.300 en Seine-et-Marne à la même heure.

La neige a également provoqué de nombreuses difficultés sur les routes, sur les voies ferrées et dans les transports aériens, .

Pour en savoir plus: Les prévisions météo sur France 2 et sur France 3 L'information sur le trafic SNCF L'information sur le trafic Transilien

>> L'information sur le trafic Eurostar L'information sur le trafic RATP L'état du trafic routier en temps réel sur la France L'état du trafic routier en temps réel en Ile-de-France Le site d'Aéroports de Paris

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.