La Champagne allège le poids de ses bouteilles

La profession s'inquiète pour la planète et cherche à réduire son bilan carbone.

FRANCE 3

Sur les coteaux du vignoble de Chouilly (Marne), il est l'heure de récolter le fruit d'une année de travail. Du fait d'un été très ensoleillé, les vendanges 2015 sont précoces. Avec le réchauffement climatique, le cycle végétatif de la vigne tend à se raccourcir. En trente ans, les vendanges ont avancé d'une dizaine de jours. Pour la qualité du champagne, une température d'un ou deux degrés de plus n'est pas un problème car il est possible de corriger le taux de sucre et d'acidité à la mise en bouteille. "On voit apparaître des nouvelles maladies qui peuvent survenir, des nouveaux insectes qui étaient plutôt sur les parties méridionales de la France (...)", décrit un vigneron. 

8 000 tonnes de CO2 en moins

La profession s'inquiète aussi pour la planète alors, elle a décidé de mesurer et de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Première mesure mise en place : l'allègement de la bouteille vide en faisant maigrir l'écrin de verre tout en gardant sa robustesse. Désormais, les 300 millions de champenoises fabriquées annuellement pèsent 7% de moins. La bouteille allégée c'est 8 000 tonnes de CO2 en moins chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes à Mailly-Champagne, près de Reims, le 31 octobre 2013. 
Des vignes à Mailly-Champagne, près de Reims, le 31 octobre 2013.  (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)