La nouvelle carte jeunes SNCF prolongée d'un an seulement

Cette carte de réduction permettra aussi aux jeunes adultes de bénéficier de tarifs préférentiels pour des départs de dernière minute.

La carte 12-25 est scindée en deux cartes à partir du 25 septembre, une pour les 12-17 ans et une autre pour les 18-27 ans.
La carte 12-25 est scindée en deux cartes à partir du 25 septembre, une pour les 12-17 ans et une autre pour les 18-27 ans. (VINCENT NGUYEN / AFP)

SOCIETE - "On est jeune plus longtemps, donc il y a plusieurs sortes de jeunes." La directrice générale de Voyages SNCF, Barbara Dalibard, a présenté en ces termes la nouvelle offre de cartes de réduction qui doit entrer en vigueur mardi 25 septembre. La carte 12-25 (qui donnait en fait des droits jusqu'à l'âge de 26 ans), mise en circulation en 1997, est prolongée d'un an (jusqu'à 27 ans), et scindée en deux : une carte pour les jeunes âgés de 12 à 17 ans, et une autre pour ceux âgés de 18 à 27 ans. Trois autres cartes (Enfant+, Week-end et Senior+) sont également concernées par cette modernisation.

Ces deux nouvelles cartes destinées aux adolescents et aux jeunes adultes offrent toujours les mêmes réductions, qui vont de 25% à 60% pour un abonnement annuel, mais avec des services adaptés à chaque tranche d'âge. Le prix des deux cartes est de 50 euros, comme actuellement pour la carte 12-25.

S'abonner jusqu'à la veille de ses 27 ans

Pour les jeunes adultes, la SNCF "a enfreint sa sacro-sainte règle du 'plus vous anticipez, moins c'est cher' ", selon la SNCF. La carte 18-27 leur donnera ainsi accès, tous les mois, à 10 000 billets à petits prix disponibles quelques heures avant le départ des trains, en plus des réductions déjà en cours. Pour l'acquérir, il faudra s'abonner au plus tard la veille de ses 27 ans. Cette carte ne sera donc pas valable pour les voyageurs ayant 28 ans.

Concernant les adolescents, la SNCF compte "créer des communautés, via internet" et leur donner accès à "des réductions dans les domaines du sport et des loisirs". Un partenariat avec l'Union des centres sportifs de plein air (UCPA) leur accordera 5% de réduction sur les séjours sportifs UCPA. L'entreprise "souhaite également créer des rencontres avec les athlètes SNCF, dont certains étaient présents aux JO de Londres : la possibilité de chater avec eux ou d’assister à des entraînements ou des compétitions".