L'usine polluante de la Mayenne devra se mettre en conformité

Dans la Mayenne, après l'abattage de 142 vaches en raison d'une pollution au PCB, l'usine en cause est mise en demeure de "respecter les seuils d'émission".

L\'usine Aprochim, située à Grez-en-Bouère (Mayenne), le 16 novembre 2011.
L'usine Aprochim, située à Grez-en-Bouère (Mayenne), le 16 novembre 2011. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Le mouvement de colère des agriculteurs de Grez-en-Bouère (Mayenne) aura fini par payer. Depuis le mois de janvier, plusieurs troupeaux de vaches ont dû être abattus en raison d'une pollution de leur lait et de leur graisse au PCB (polychlorobiphényles), un produit chimique toxique utilisé comme isolant ou comme lubrifiant. Les éleveurs ont toujours pointé du doigt l'usine voisine d'Aprochim.

Mardi 22 novembre, la préfecture de la Mayenne a révélé les résultats de tests de mesure de pollution réalisés à la sortie des cheminées de cette usine de traitement de déchets contaminés. Verdict sans appel : des émissions "élevées" de PCB, sous forme gazeuse, ont été relevées.

Quinze jours pour se mettre en conformité

Aprochim, qui a jusqu'ici toujours contesté sa responsabilité, est mise en demeure de "respecter les seuils d'émission en PCB" et "dispose de quinze jours pour se mettre en conformité". Au printemps 2011, Aprochim avait été contraint de réduire son activité de 50 % et d'améliorer ses dispositifs de confinement et d'aspiration. Mais dès le mois de juin, le site avait été autorisé à fonctionner à pleine capacité.

Reste donc à savoir si la mise en demeure préfectorale du 22 novembre sera cette fois suivie d'effets concrets.