Cet article date de plus de huit ans.

L'hiver 2013/2014 figure parmi les trois plus chauds depuis 1900

Avec 27 perturbations depuis l'année 2014, la France a connu deux fois plus de tempêtes que la normale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le mois de janvier 2014 a été le mois de janvier le plus chaud observé en France depuis 1900, ex-aequo avec 1936 et 1988. (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)

L'hiver 2013/2014 figure parmi les trois plus chauds en France depuis 1900. Dans son bilan climatique provisoire, publié vendredi 28 février, Météo France a indiqué que la température moyenne de cet hiver "météorologique" – soit les mois de décembre, janvier et février – est supérieure de 1,8°C à la normale.

Le seul mois de janvier a égalé le record de chaleur des années 1936 et 1988, avait annoncé le prévisionniste, le 4 février. Là aussi, un record depuis l'année 1900.

Après ce bilan provisoire, réalisé le 27 février, un autre (définitif cette fois) devrait être communiqué mardi. L'hiver 2013/2014 sera alors soit au deuxième rang ex æquo, soit troisième, selon Christine Berne, climatologue à Météo France. Sur le plan des températures, l'hiver 1989/1990 détient toujours le record de douceur, avec +2°C par rapport à la normale, devant l'hiver 2006/2007 "avec un peu plus d'1,8°C".

La Bretagne bat un record de pluie

"C'est l'hiver le plus pluvieux en Bretagne depuis 1959", a affirmé Christine Berne. Dans la région, la pluviométrie est 20% supérieure à la normale sur l'ensemble du pays. Les précipitations ont été très disparates sur le territoire.

"Très abondantes sur la façade ouest du pays et dans le Sud-Est, elles sont en revanche restées très déficitaires de l'Hérault aux Pyrénées-Orientales ainsi que dans le Nord-Est", indique le bilan de Météo France.

Deux fois plus de tempêtes que la normale

Ulla, Dick, Qumeira, Petra... Cet hiver, l'ouest de la France a aussi été touché par des tempêtes à répétition. "Les forces de vent n'ont pas présenté de caractère exceptionnel, comparé à des tempêtes historiques comme en 1999 ou en 2007", souligne la climatologue Christine Berne.

Quant à leur fréquence, aucune statistique précise permettant de comparaison n'était disponible. En revanche, "il y a eu 27 perturbations depuis le début du mois de janvier", précise Christine Berne. "C'est à peu près deux fois la normale."

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.