L'allergologie, spécialité non reconnue

Les allergologues se battent pour que leurs compétences soient reconnues comme spécialités médicales. Ces médecins rappellent que 20 millions de Français sont aujourd'hui concernés par les allergies.

France 2

Pollens, poils de chiens ou acariens… Les allergies touchent un Français sur trois. Pourtant, l'allergologie n'est pas reconnue comme une spécialité médicale à part entière. C'est ce que devrait confirmer un décret signé ce lundi 19 octobre. Les allergologues s'y opposent car, sans spécialité, la discipline dispose de moins de moyens, notamment dans la recherche, alors même que les allergies sont de plus en plus complexes à diagnostiquer.

Une profession en danger

Les allergologues craignent aujourd'hui pour l'avenir de la profession. Ils ne sont pas assez nombreux pour traiter tous les patients. Les allergiques sont dirigés vers d'autres services spécialisés, chez un pneumologue pour les asthmatiques par exemple. Contrairement à la France, 15 pays de l'Union européenne reconnaissent pleinement l'allergologie.

Le JT
Les autres sujets du JT