VIDEO. "Jungle" de Calais : destruction imminente

À Calais (Pas-de-Calais), le compte à rebours a commencé pour les migrants avant la destruction de la "jungle", prévue mardi 23 février.

Voir la vidéo
FRANCE 3
La destruction de la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais), est prévue mardi 23 février. Les associations d'aide aux migrants s'inquiètent du sort des mineurs non accompagnés.
À la veille du démantèlement de la "jungle" de Calais, le Défenseure des enfants, Geneviève Avenard est venu visiter le centre d'accueil provisoire destiné à reloger près d'un millier de personnes. Il s'agit de conteneurs chauffés, dont certains sont déjà occupés, les avis des migrants sont partagés. "Quand nous venons pour semaine, c'est vraiment très bien", assure l'un d'entre eux, tandis que pour un autre, c'est "comme une prison".

"Meilleure prise en charge possible"

Mais les associations humanitaires qui travaillent dans Calais s'inquiètent en particulier du travail des enfants. Certains, qui ont de la famille en Angleterre, pourraient être autoriser à passer, pour les autres, le Défenseure des enfants assurent que "la meilleure prise en charge sera mise en oeuvre". Toute la partie sud de la jungle sera démantelée mardi 23 février, malgré l'opposition de certaines associations.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée principale de la \"jungle\" de Calais, le 20 février 2016.
L'entrée principale de la "jungle" de Calais, le 20 février 2016. (JULIEN PITINOME / NURPHOTO / AFP)