Cet article date de plus de neuf ans.

Journée de grève jeudi à la SNCF

Sept TGV sur dix circuleront jeudi au départ ou à l'arrivée de Paris, et six TGV sur dix sont annoncés pour les liaisons province à province.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La gare de Lyon, à Paris, le 6 octobre 2011. (MIGUEL MEDINA / AFP)

FRANCE - Qu'ils soient ou non satisfaits des services de la SNCF, les usagers devront s'organiser jeudi. Le trafic sera perturbé dans toute la France en raison de l'appel à la grève lancé par les syndicats de l'entreprise publique (CGT, Unsa, SUD Rail et CFDT), a annoncé la direction mardi 23 octobre.

Le préavis de grève court de mercredi 19h00 à vendredi 08h00. Les syndicats veulent alerter la direction et le gouvernement sur l'emploi et l'avenir de l'entreprise, avant la réforme du système ferroviaire. 

Sur les lignes TGV ?

Sept TGV sur dix circuleront jeudi au départ ou à l'arrivée de Paris, et six TGV sur dix sont annoncés pour les liaisons province à province. Le trafic sera en revanche normal pour le TGV Est, Eurostar, Thalys et les trains vers l'Allemagne, la Suisse ou l'Italie.

Sur les lignes RER ?

Le trafic régional sera également perturbé, avec deux TER sur trois en service en moyenne. En Ile-de-France, sept trains sur dix circuleront. Concernant le RER C, deux trains sur trois circuleront en moyenne. Le trafic sera équivalent sur la ligne RER D, avec interconnexion entre Paris-Lyon et Paris-Nord. Selon la direction, la circulation sera proche de la normale pour le RER B, avec interconnexion à la gare du Nord.

Enfin, le service sera normal sur les lignes des RER A et RER E. 

Pourquoi cette grève ? 

Depuis 1997, la gestion du réseau est confiée à RFF et son exploitation assurée par la SNCF et, de manière encore marginale, par des opérateurs privés. Mais face aux dysfonctionnements, tous les acteurs demandent une réforme, rappelle l'AFP. Le gouvernement a ainsi annoncé pour 2013 une loi réformant à la fois la gouvernance du système ferroviaire et le statut social des cheminots. La concernant, les quatre organisations syndicales "exigent une nouvelle feuille de route". La réforme "doit contraindre la direction de la SNCF à répondre aux besoins de la nation en matière de service public ferroviaire marchandise et voyageurs", ont-elle dit à l'AFP.

Par ailleurs, les syndicats expriment leur mécontentement concernant leurs conditions de travail et s'insurgent contre l'augmentation des salaires de 0,5% : une "provocation", selon la CGT. Les syndicats revendiquent par ailleurs "des moyens matériels et humains nécessaires pour réussir le changement de service 2013 au sens du service public et des conditions de travail des cheminots."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.