Terrorisme en France : des attaques moins structurées et élaborées par des individus isolés

Sur le plateau du 19/20, la journaliste Nathalie Perez fait l'état de la menace terroriste en France.

France 3

Le dernier attentat commis en France remonte au mois de mars. À la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), un détenu avait blessé deux surveillants à l'arme blanche. "Cette année on compte également six projets et tentatives d'attentats déjoués, des chiffres quasiment stables depuis les attentats de 2015", rapporte sur le plateau du 19/20 la journaliste Nathalie Perez. Aujourd'hui, les attaques sont moins structurées et élaborées principalement par des terroristes isolés.

La vigilance rouge maintenue

Malgré cela, la vigilance rouge est maintenue dans l'Hexagone. "D'abord parce que d'ici la fin de l'année, 250 détenus radicalisés vont sortir de prison (...) et ensuite parce qu'il y a encore plus de 300 jihadistes français en Syrie et en liberté", poursuit la journaliste. Sur les réseaux sociaux, certains membres de l'État islamique tentent de reconstituer des filières et appellent à frapper sur le territoire français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de la Direction générale de la sécurité intérieure, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 6 août 2008.
Le siège de la Direction générale de la sécurité intérieure, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 6 août 2008. (BERTRAND GUAY / AFP)