Syrie : une grand-mère demande le rapatriement de ses petits enfants

Lydie Maninchedda demande à ce que les enfants de sa fille morte en Syrie soient rapatriés du camp kurde où ils sont détenus.

Voir la vidéo
FRANCE 3

C'est l'appel d'une grand-mère qui n'a pas vu sa fille depuis quatre ans. Celle-ci est partie en Syrie avec son mari, mais elle est désormais décédée, a appris Lydie Maninchedda. "Elle avait 26 ans. C'est jeune pour mourir", pleure la mère. "Elle est morte avec son compagnon et un autre bébé", raconte le père. Ils demandent aujourd'hui à ce que les trois enfants de leur fille, trois garçons, soient rapatriés du camp kurde où ils sont en ce moment.

"La question de leur éducation va être un défi"

"Nous souhaitons leur rapatriement rapide, parce que ce sont des Français, nous avons peur pour eux, pour leur sécurité, leur santé. La vie est difficile dans les camps", explique leur grand-mère. "On parle d'enfants qui ont 5 ans, 3 ans et 1 an", indique Me Martin Pradel, l'un des avocats de la famille. "La question de leur éducation va être un défi", explique-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une mère marche avec son enfant dans un camp du groupe Etat islamique dans le village Al-Malikiyah en Syrie, le 29 septembre 2018.
Une mère marche avec son enfant dans un camp du groupe Etat islamique dans le village Al-Malikiyah en Syrie, le 29 septembre 2018. (DELIL SOULEIMAN / AFP)