Syrie : une femme et ses deux enfants retenus dans un camp ont été rapatriés en France

Le Parquet national antiterroriste précise que cette femme, visée par un mandat d'arrêt pour "association de malfaiteurs terroristes", a été interpellée à son arrivée et présentée à un juge d'instruction. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des membres des forces de sécurité kurdes syriennes Asayish inspectent des tentes dans le camp d'al-Hol géré par les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie, le 28 août 2022.  (DELIL SOULEIMAN / AFP)

Une femme et ses deux enfants, qui étaient retenus dans un camp du nord-est de la Syrie, ont été rapatriés lundi en France, a fait savoir mardi 4 octobre à l'AFP le Parquet national antiterroriste (Pnat), confirmant une information de plusieurs sources proches du dossier.

Cette femme, de nationalité franco-marocaine, qui était notamment visée par un mandat d'arrêt pour "association de malfaiteurs terroristes", a été interpellée à son arrivée et présentée à un juge d'instruction parisien, selon le Pnat. Ses enfants ont été pris en charge dans le cadre d'une procédure d'assistance éducative. Sollicité, le ministère des Affaires étrangères n'a pas commenté dans l'immédiat.

La femme et ses enfants ont atterri lundi soir à l'aéroport du Bourget à bord d'un avion médicalisé, a précisé une source aéroportuaire. 

"L'arbitraire bat son plein", pour l'avocate de la mère

"Je me réjouis que deux enfants, dont un très malade, aient été rapatriés avec leur mère et échappent au pire", a réagi Marie Dosé, l'avocate de cette femme, sollicitée par l'AFP. "Mais l'arbitraire bat son plein : pourquoi eux et pas d'autres ? Tant d'enfants sont aussi malades que ce petit garçon, et certains plus encore", a-t-elle toutefois déploré.

Le 14 septembre, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné la France pour ne pas avoir étudié de manière appropriée les demandes de rapatriement de familles de jihadistes en Syrie. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jihadistes français

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.