Isère : cinq personnes suspectées d'appartenir à une filière jihadiste interpellées

Les cinq personnes interpellées, âgées de 20 à 50 ans, sont soupçonnées d'avoir organisé des départs pour la Syrie, a appris mardi franceinfo.

Un policier à Paris (illustration).
Un policier à Paris (illustration). (MAXPPP)

Quatre hommes et une femme suspectés d'appartenir à une filière jihadiste ont été interpellés dans la région de Grenoble (Isère), mardi 13 mars au matin, a appris franceinfo de sources concordantes, confirmant une information du journal Le Parisien. Les cinq personnes ont été placées en garde à vue dans la foulée.

De possibles liens avec la zone irako-syrienne

Les policiers de la sous-direction antiterroriste (SDAT) de la police judiciaire agissaient sur commission rogatoire d'un juge d'instruction, des chefs "d'association de malfaiteurs en vue de commettre des actes de terrorisme" et de "financement d'une entreprise terroriste".

Ces cinq personnes, qui ont entre 20 et 50 ans, selon les informations de France 2, sont soupçonnées d'avoir organisé des départs pour la Syrie, en 2014 et 2015. Deux des suspects étaient fichés S.

Les investigations menées par les policiers visent à préciser les liens que ces personnes pouvaient avoir avec des individus partis sur zone irako-syrienne ainsi que le soutien financier qu'ils ont pu leur apporter, a précisé une source judiciaire à franceinfo.