Cet article date de plus de cinq ans.

Jean-Pierre Alaux, le romancier qui s'inspirait des vignes

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Jean-Pierre Alaux, le romancier qui s'inspirait des vignes
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions
Pour son dernier livre, "Le sang de la vigne", l'auteur de polars s'est inspiré du terroir de Bergerac (Dordogne). Une équipe de France 3 est allée à sa rencontre.
 
Dans le vignoble de Bergerac (Dordogne), l'hiver a chassé les touristes. Les vignerons sont occupés à la taille des vignes mais pas que. François-Xavier de Saint-Exupéry passe beaucoup de temps dans sa bibliothèque. Montaigne, Cyrano, les références littéraires sont aussi nombreuses que les cépages dans ce terroir.

"L'alchimie" du terroir

Jean-Pierre Alaux, lui, est un auteur en quête de personnages. Il écrit des romains policiers. Chacune de ses énigmes s'inspire d'un vignoble particulier. Un prétexte pour découvrir des paysages et rencontrer les vignerons. "Les histoires d'héritages sont du pain béni pour un auteur", explique-t-il au micro de France 3. Pour sa 25e tournée, l'écrivain emmènera le lecteur dans le terroir de Bergerac. "Ici il y a une alchimie qui ne ressemble à aucun autre terroir", témoigne-t-il. L'auteur préside aussi le prix Ragueneau cette année, un prix qui récompense l'alliance d'un plat et d'un vin autour de la truffe et des produits du terroir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.