Sur l’île d’Oléron, on nettoie les bateaux à l’huile de friture recyclée

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Savon huile recyclée
Article rédigé par
France Télévisions

Spécialisée dans la collecte, le recyclage et la transformation en biocarburant des huiles usagées, l’association Roule ma Frite 17 s’est associée avec une entreprise corse pour distribuer un nettoyant pour bateau à base d’huile de friture. Une première étape avant de le fabriquer directement sur place.

Ultra-dégraissant, nettoyant, détachant, sur le port de Saint-Denis-d'Oléron, en Charente-Maritime, Philippe Burdin nous fait la démonstration sur la coque d’un catamaran, de l’efficacité du produit. Un nettoyant pour bateau 100% biodégradable fabriqué à partir d’huile de friture, immédiatement adopté par son club de voile : "Il n’est pas question qu’on mette des produits agressifs, non valables pour la mer, pour la faune et la flore".

Une démarche soutenue par la municipalité de Saint-Denis-d’Oléron qui souhaite inciter plaisanciers et autres utilisateurs du port à utiliser ce type de produits biodégradables. "C’est ce qu’on recherche, le moyen d’expliquer aux gens que ce qu’ils mangent dans les restaurants du port peut resservir ensuite pour nettoyer leur bateau, et éviter surtout la pollution du port qui pour nous est un objectif important", explique Jean-Jacques Olivier, premier adjoint au maire de Saint-Denis en charge des affaires portuaires.

80 000 litres d’huile collectés

Avec un réseau de 400 restaurateurs, cantines, Ehpad et collectivités, Roule ma Frite 17 collecte chaque année en moyenne 80 000 litres d’huile alimentaire usagée destinée à être transformée en biocarburant. Mais la législation l’empêchant d’en produire plus, l’association a cherché de nouveaux débouchés pour son huile de friture.

Et c’est vers une autre île qu’elle s’est tournée, la Corse, où l’entreprise Centrale Bio Corse a mis au point des nettoyants professionnels et huiles techniques à base d’huile de friture. Pour les bateaux donc, mais aussi pour les restaurateurs et l’industrie. Pour le moment Roule ma Frite va se contenter de distribuer les produits corses en Charente-Maritime, Vendée et Gironde et ainsi les faire connaitre, avant de commencer à produire directement sur place dans quelques mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers #IlsOntLaSolution

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.