Pour lutter contre l’explosion des abandons, la SPA propose d'accueillir temporairement un animal

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
Corentin Mirallés - franceinfo
France Télévisions

La SPA de Basse-Normandie a mis en place un système de famille d'accueil pour animaux. Les personnes qui le souhaitent peuvent héberger sur une durée limitée des pensionnaires du refuge, tous frais payés. #IlsOntLaSolution

100 000. C'est le nombre moyen de chats et de chiens abandonnés chaque année sur la voie publique ou en pleine nature. Plus d'un tiers de ces abandons ont lieu pendant l'été. Les maîtres et maîtresses en mal de solutions de garde pour leur animal pendant leurs vacances préfèrent tout simplement les laisser au bord de la route. Cette pratique, pourtant interdite par la loi, représente un véritable fléau pour les refuges pour animaux.

Abandonner son animal directement en refuge

La Société protectrice des animaux, entre autres, souhaiterait que les propriétaires qui veulent se séparer de leur compagnon se dirigent directement chez elle. Pour Stéphanie, membre de la SPA de Basse-Normandie, c'est l'incompréhension : "Ce sont des boules d'amour. On se dit comment ça se fait qu'ils arrivent là ? Comment ça se fait que nous soyons obligés de pallier les irresponsabilités de certains humains ?"

Une explosion des abandons depuis deux ans

Des solutions, la SPA de Basse-Normandie en cherche. Parce qu'après l'année 2020, qui a vu le nombre d'abandons d'animaux exploser, l'année 2021 semble hélas être sur la même voie, surtout pour les chats : "La fin d'année dernière, c'était exceptionnel, on a accueilli 800 chats, c'était une année record. Là on est à plus de 450 chats et on est qu'en juillet. Cette fin d'année s'annonce impossible", déplore la bénévole. Adoption d'un félin pendant les confinements avant de se lasser, non-stérilisation, départ en vacances, déménagement, difficultés financières… Les causes des abandons sont multiples.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par SPA Verson (@spaverson)

Une solution temporaire

Alors la trentaine de bénévoles œuvrant au sein de ce refuge tente de faire face. La nouvelle idée de la SPA de Basse-Normandie, ce sont les familles d'accueil temporaires. Pour trouver des places à ses pensionnaires, pourquoi ne pas aller chercher du côté des particuliers ? Comme Sarah, 25 ans, qui a décidé il y a deux mois d'accueillir chez elle plusieurs chats : "Tout est fourni par la SPA, détaille-t-elle. Il y a juste à s'occuper du loulou, l'emmener au vétérinaire… Mais en revanche, il n'y a absolument aucun frais à prévoir de notre poche."

Si cette solution dépanne efficacement le refuge normand, elle ne remplace pas l'adoption définitive. Car comme le rappelle Claudie Salaun, inspectrice pour maltraitance : "Plus l'animal va changer d'environnements plus ça lui fera de traumatismes et il ne sera pas bien du tout. Nous, ce qu'on veut, c'est le bien-être de nos animaux car on y tient. On fait tout pour leur avenir et on aimerait qu'ils trouvent un foyer sur le long terme."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.