Le Puy-de-Dôme combat les passoires thermiques avec des balades thermographiques

Publié
FTR
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

En pays d’Issoire, une balade nocturne avec caméra thermographique a été proposée aux habitants. Objectif : repérer les logements énergivores pour convaincre les propriétaires de les rénover. #IlsOntLaSolution  

Cette nuit-là, une vingtaine d’habitants de Parentignat, près d’Issoire, fait le tour de la commune. Une balade au crépuscule un peu particulière avec un expert de la rénovation des bâtiments qui, dans ses mains, tient une caméra thermographique. L’appareil décèle les déperditions énergétiques des habitations. Les façades des maisons sont auscultées à la loupe. L’écran de la caméra donne son verdict. "Quand c’est sombre, c’est froid. Quand c’est clair, c’est chaud. Si la façade apparaît chaude, cela veut dire qu’il y a beaucoup de chaleur qui sort", explique Bruno Ladray, conseiller en énergie partagée.

Parmi les habitants présents se trouve un couple dont la maison construite il y a une cinquantaine d’année a été agrandie. "Le rez-de-chaussée apparaît avec des parois très chaudes. À l’étage, c’est plus froid parce que la construction est plus récente et plus isolée", constate le conseiller. Un avis précieux en cette période où les factures de chauffage flambent. "C’est très intéressant parce qu’on a un diagnostic. Cela nous conforte dans notre idée d’isoler le rez-de-chaussée de la maison", reconnaît l’occupant de cette maison.

Un service public qui rassure 

Ce bilan énergétique est proposé par Rénov’actions 63, un service public gratuit lancé par le département. Après le diagnostic, les propriétaires sont accompagnés pour estimer les travaux, les financer, trouver des aides et des professionnels du bâtiment. "Aujourd’hui, il n’y a pas une journée où l’on n'est pas sollicité pour faire une chaudière à un euro. Le lendemain, c’est la pompe à chaleur ; le surlendemain, ce sont les fenêtres etc.", se réjouit Vincent Tourlonias, conseiller communautaire Agglo Pays d'Issoire.

Cette structure institutionnelle rassure les propriétaires face aux nombreuses arnaques qui existent dans le milieu de la rénovation énergétique. En 2021, 3000 habitants du Puy-de-Dôme ont bénéficié de ce service départemental.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.