Hérault: les eaux usées utilisées pour irriguer #IlsOntLaSolution

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Réutilisation des eaux usées
Article rédigé par
France Télévisions

Comment réutiliser les eaux usées ? Depuis plusieurs années, des expérimentations sont menées dans une station d'épuration de l'Hérault. L'objectif est de trouver une technique pour que cette eau soit utilisée afin d'rriguer les cultures agricoles. 

En France, seule 0.5 % des eaux usées sont réutilisées. Celles-ci pourraient pourtant être très utiles dans le domaine agricole et maraîcher. En vue de le démontrer un groupe d'ingénieurs mènent des expérimentations dans l'Hérault, précisément au coeur de la station d'épuration de Saint-Jean-de-Cornies. Quatre technologies distinctes sont actuellement testées afin de rendre les eaux "sales" utilisables pour l'arrosage des cultures. 

Des eaux usées destinées à l'arrosage ?

À Saint-Jean-de-Cornies, village de 1 000 habitants, les eaux usées sont filtrées par le sable et les roseaux de trois bassins avant d'être évacuées dans un ruisseau. Bien que la méthode soit naturelle, ces eaux restent sales et impropres à l'irrigation. Les recherches conduites visent donc à les rendre utilisables pour l'irrigation des cultures sans utiliser de produits chimiques. 

"L'objectif en traitant ces eaux est d'abattre les pathogènes que l'on retrouve en sortie de station d'épuration pour atteindre des niveaux qui soient sans risque pour l'irrigation agricole", explique Rémi Declercq, ingénieur et chef de projet.

Ça marche !

Les premiers résultats de ce projet baptisé Rur’eaux sont prometteurs ! Pour le moment, l'opération fonctionne sur des cultures  hors-sol et, dans un an, l'une des quatre techniques sera choisie afin d'être développée.
La station d'épuration pourra alors produire jusqu à 80  d'eau propre et saine chaque jour à destination, dans un premier temps, des vingt jardins familiaux du village.

Tout l'intérêt est d'arriver à montrer que l'on est capable, même en milieu rural de faire une eau de qualité qui puisse être réutilisée

Jean-Claude Armand, maire de Saint-Jean-de-Cornies

Pour mener cette expérimentation, des collectivités et des industriels ont investi un million d'euros. Une goutte d'eau lorsque l'on connaît l'importance que revêt ce procédé et, surtout, le retard de la France en la matière. En Espagne 8 % des eaux usées sont déjà réutilisées et le pays vise les 15% d'ici 2030. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers #IlsOntLaSolution

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.