En Normandie, un distributeur de béton en libre-service pour les entreprises et les particuliers

Publié
Article rédigé par
Malika Catala - franceinfo
France Télévisions

Faire le plein de béton au drive comme on va chercher une pizza, ses courses ou du carburant : c’est désormais possible près de Dieppe en Seine-Maritime. Un concept original qui s’adresse aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers. #IlsOntLaSolution

Plus besoin de faire son béton soi-même pour réaliser une terrasse ou une piscine dans son jardin. Il suffit de se servir directement au distributeur en libre-service, installé à Rouxmesnil-Bouteilles en Normandie. Le client vient avec sa remorque qu’il place sous le dévidoir et choisit sa recette parmi les six proposées. Une fois le paiement effectué, une borne délivre un QR code a scanner, et le béton est ensuite délivré automatiquement dans la remorque. Un concept qui a déjà séduit de nombreux particuliers comme Morgan. "Je trouve ça super pratique, c’est très rapide, on vient, on repart, on n'a pas besoin d’aller chercher du sable du ciment, des graviers, là on a tout ce qu’il faut tout de suite, je trouve ça très bien."

Six recettes de mortier

Le béton est fabriqué au moment de la commande. Il est dosé pour obtenir la quantité voulue. "On a plusieurs dosage, un pour les petites dalles de jardin, un autre plus costaud dosé à 350 kilos pour réaliser des fondations ou un dallage d’habitation", détaille Stéphane Sabot. Il a installé cette machine pour répondre à son activité de maçonnerie pour lui mais aussi pour d’autres entreprises et particuliers. Le service est ouvert de 7 heures à 18 heures. Une borne sera bientôt installée pour que le client passe commande comme pour un drive. Un service pas forcément plus cher que de faire son béton soi-même, qui nécessite de louer ou acheter une bétonnière, en plus des matériaux nécessaires.

Un vaste marché en France 

Un concept simple très répandu en Allemagne que l’on doit en France à un Mosellan, François Behr. Cet ancien dirigeant d’une entreprise de négoce orienté vers le BTP, a créé "Selbeton" il y a deux ans. Il a lancé sa première mini-centrale automatisée dans son entreprise de l’est de la France. Depuis sa société reçoit énormément de demandes. Porté par sa croissance rapide, François Behr planche déjà sur un nouveau développement : l’achat en ligne avec la création d’un site web afin de permettre aux utilisateurs de passer commande, avant leur arrivée sur le site. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.