Cet article date de plus d'un an.

En Haute-Garonne, des data-centers servent de chauffage à des particuliers

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
La crise énergétique amène des particuliers à trouver des alternatives moins énergivore.
En Haute-Garonne, des data-centers servent de chauffage à des particuliers La crise énergétique amène des particuliers à trouver des alternatives moins énergivore. (FTR)
Article rédigé par Diego Caparros
France Télévisions - Rédaction Culture

Dans une résidence de Launaguet en Haute-Garonne, des habitants se chauffent grâce à des unités de stockage de données placées dans leur appartement. En échange de l'hébergement de ces ordinateurs, leur facture de chauffage leur est remboursée. Une solution non négligerable en ces temps de crise énergétique. #IlsOntLaSolution

Caroline Assel, résidente dans la ville de Launaguet, chauffe son appartement à l'aide d'une unité de stockage de données informatiques (data-center). Sous ses apparences de simple chauffage, ce puissant ordinateur émet de la chaleur tout en générant des calculs de modélisation en 3D. Caroline dispose de trois unités dans son appartement, toutes trois exploitées à distance par des entreprises. Ces dernières prennent en charge les frais d'utilisation. Résultat, Caroline se chauffe gratuitement : "66 euros, c'est le remboursement total de mes frais de chauffage pour l'appartement", résume-t-elle.

Les 59 logements de la résidence ont été équipés par le bailleur à hauteur de 2500 euros pour chaque logement. "C'est aujourd'hui pour un bailleur social, l'un des objectifs prioritaires de lutter contre la précarité énergétique. Donc là, avoir un produit qui permet au locataire de se chauffer correctement et d'être remboursé, c'est un plus", explique Pauline Dussol, responsable réhabilitation du Groupe des Chalets, généraliste de l’habitat. De quoi satisfaire les résidents, mais également les entreprises qui économisent de l'espace, des frais de stockage et de climatisation.

Une alternative novatrice et plus économique

"Avant d'avoir ces ordinateurs radiateurs, je ne chauffais pas forcément toutes les pièces", ajoute Caroline. Une solution d'avenir alors que les centres de stockage de données tendent à se développer en raison des besoins grandissants des entreprises. En France, la société Qarnot Computing est leader sur ce marché des data-centers directement installés chez des particuliers.

Même principe pour l'entreprise grenobloise Stimergy qui se sert de la chaleur émise par ces puissants ordinateurs pour chauffer l'eau. Ce principe est notamment appliqué à la piscine de la Butte-aux-Cailles à Paris. Le bassin récupère la chaleur produite par huit serveurs aussi appelés "chaudières numériques" installés sous les bassins pour stabiliser l'eau à 27 degrés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.