En Eure-et-Loir, un agriculteur anticipe ses cultures grâce à une application mobile

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Agriculture : une application pour améliorer la production
Article rédigé par
France Télévisions

Pouvoir anticiper les maladies ou les retards de développement dans les cultures : ce rêve est peut-être en passe de devenir une réalité grâce à une application créée par un agriculteur d'Eure-et-Loir. "Crop-Analyser" permet de suivre au jour le jour les plantations et de détecter au plus vite toute anomalie.

Pour les agriculteurs, les aléas climatiques ou sanitaires sont de vraies calamités qui peuvent anéantir en un clin d'oeil le travail de toute une année. Agriculteur depuis trente ans à Digny en Eure-et-Loir, Luc Lorin n'a lui même pas été épargné. Alors pour tenter de briser cette fatalité, ce passionné de technologie a décidé de chercher des solutions. Depuis plus de vingt ans, il travaille en collaboration avec les chambres d'agriculture et les agro-industriels pour mettre au point des outils de prévision applicables aux cultures. "Crop-Analyser" est le dernier né de ces outils.

Anticiper les problèmes

Cette application, qui a nécessité huit ans de travail en collaboration avec un développeur web, permet de suivre quasiment en temps réel l'évolution des cultures et de déceler le plus rapidement possible les éventuels problèmes comme par exemple une maladie. Grâce à un simple smartphone, l'agriculteur prend régulièrement des photos de ses cultures.

Ces images sont envoyées dans une base de données qui les compare avec d'autres images des mêmes cultures et détecte toute anomalie de croissance ou d'aspect. Ainsi, très rapidement, le producteur est en mesure de déclencher un traitement ou de modifier l'apport en intrants (engrais, pesticides...)

Six types de culture concernées

Pour le moment, Luc Lorin a travaillé sur six types de culture communément produites en France : le colza, l'orge, le blé, le lin, la prairie (mélange de cultures) et la betterave. Pour cette dernière touchée ces dernières années par des fléaux dévastateurs telles que la jaunisse de la betterave, les agro-industriels se montrent très intéressés par "Crop-Analyser".

Des tests sont en cours et en cas de résultats probants, l'application pourrait très rapidement devenir un outil indispensable dans les exploitations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.