Dans le Lot-et-Garonne, un gîte gratuit pour les femmes atteintes du cancer

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Accueillir quelques jours et gratuitement des femmes atteintes d'un cancer. Une action solidaire lancée par le propriétaire d'un gîte dans le Lot-et-Garonne. Un partenariat est né avec la Ligue contre le cancer. #IlsOntLaSolution 

Faire un break, partir quelques jours, se reconnecter avec la nature est plus qu'un besoin pour les femmes atteintes du cancer. C'est une nécessité. Entre obligations familiales et traitement parfois lourd, pas simple de mener le combat contre la maladie. Certaines d'entre elles se retrouvent même parfois isolées car le mot cancer fait peur. 

On a la sensation d'être abandonnées, de ne pas être comprises et pourtant malgré tout la vie continue. Il y a la vie de famille, la vie professionnelle.

Une femme malade

Ce combat contre la maladie, Jean-Pierre l'a vécu pendant de longues années aux côtés de son épouse. Propriétaire d'un gîte dans le Lot-et-Garonne, il a décidé de faire vivre le souhait de sa femme aujourd'hui décédée : accueillir quelques jours gratuitement des femmes malades du cancer dans son gîte, véritable havre de paix dans la nature.

Nous avons rencontré des dizaines et des dizaines de femmes en soin et nous avons pu voir combien nombre d'entre elles étaient toutes seules, étaient même dès fois abandonnées par leur compagnon.

Jean-Pierre Zolotareff

propriétaire du Moulin de Tarres de Bas

Pour pérenniser son action, Jean-Pierre a noué un partenariat avec La Ligue contre le cancer. L'association reconnaît les bénéfices de ce séjour ressourçant, au calme, en pleine nature. En se reposant quelques jours dans ce Moulin de Tarres de Bas,  en s'occupant d'elles, les femmes malades retrouvent le moral et adoptent le "fighting spirit" : l'esprit de combativité, l'esprit farouche d'aller de l'avant quoi qu'il arrive. Pour compléter le séjour de ces guerrières, des cours de réflexologie seront prochainement proposés.

"Mars bleu", un mois contre le cancer colorectal 

Cette belle initiative solidaire est saluée par La Ligue contre le cancer qui en ce mois de mars fait comme chaque année la promotion du dépistage du cancer colorectal avec "Mars bleu". Ce cancer touche tous les ans 43 000 nouvelles personnes en France et en tue 18 000. C'est le troisième cancer le plus fréquent et le 2e le plus meurtrier chez les hommes, 3e chez les femmes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.