Dans la Sarthe, un médecin lance le premier carnet de santé numérique pour les enfants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Malo : le carnet de santé numérique des enfants
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

Ce carnet de santé numérique propose un suivi du développement de l’enfant et vise à détecter au plus tôt d'éventuels troubles. #IlsOntLaSolution

Il s’appelle Malo et suit la santé de vos enfants dès la naissance. Conçu par un médecin sarthois spécialiste de l'e-santé, ce carnet numérique est accessible grâce une application mobile gratuite.

Au Mans, Marion, maman de deux enfants âgés de deux ans et 6 mois, fait partie des utilisatrices de Malo. "Je le trouve pratique parce qu’on n’a pas forcement la version papier à notre disposition, alors qu’on a toujours un portable sur nous. Comme on rentre toutes les informations, on peut le présenter si on va aux urgences ou si on est en vacances", témoigne cette jeune femme.  

Alerter et conseiller les parents 

Malo permet d’indiquer le poids et la taille de l’enfant, les vaccins reçus. Des données importantes pour suivre le développement des tout-petits et alerter les parents quand l’heure des rappels de vaccination est venue. L’application donne aussi des conseils aux parents avec des vidéos ou des articles. "Beaucoup de jeunes parents, lorsque c’est le premier, sont complètement perdus et manquent de formation et d’information", explique le professeur Fabrice Denis, qui a développé Malo.

Cet oncologue du Mans est un expert en e-santé. C’est lui qui est à l’origine du site maladiecoronavirus.fr sur la détection des symptômes du Covid, utilisée par près de 15 millions de personnes. Avec Malo, l’objectif est d’anticiper les retards de diagnostic. "On s’est dit qu’on pourrait faire de l’aide à la détection précoce de certaines anomalies qui sont identifiées trop tard. Ça peut être l’autisme" précise le médecin sarthois.

Pour l'heure, ce carnet de santé numérique s’adresse aux moins de trois ans mais il devrait, d’ici quelques mois, concernés tous les enfants jusqu'à l'adolescence. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers #IlsOntLaSolution

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.