Dans la Sarthe, l’ONF organise une chasse au trésor de tabourets en bois pour sensibiliser à la gestion des forêts

Publié
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

Dans la forêt de Bercé, les agents de l’ONF ont caché une centaine de tabourets en chêne massif. Le but est d’expliquer au public que la coupe des arbres est nécessaire. #IlsOntLaSolution.

Depuis quelques jours, ce ne sont plus les champignons qui intéressent les promeneurs de la forêt de Bercé dans la Sarthe, mais des tabourets sculptés dans des chênes. Des cadeaux de Noël avant l’heure offerts par l’ONF parsemés sur une zone de 1500 hectares pas toujours faciles à dénicher. "On a beaucoup d’espoir mais on a un peu peur car ils ont fait une communication en expliquant que cela pouvait prendre des années à tous les trouver. On se dit qu’il y a un challenge" raconte avec humour ce papa venu en famille.  

Lever les tabous  

Mais pourquoi donc l’ONF offre-t-il ces tabourets en bois au public ? Pour lever les tabous sur la coupe des arbres souvent assimilée, à tort, à de la déforestation.  L’opération s’appelle d’ailleurs Tabou-rets"C’est normal d’abattre des arbres" explique Nicolas Jannault, directeur de l’ONF Pays de la Loire. "On a une société qui a besoin de bois pour notamment faire face au réchauffement climatique. C’est une ressource renouvelable qui permet de stocker du carbone" précise-t-il. Les jeunes poussent ont aussi besoin d'espace pour grandir et s’épanouir durablement dans une forêt. D’où la nécessité de leur faire de la place en abattant leurs aînés.  

Ces tabourets en bois tourné ont été fabriqués à partir de chênes issus de la forêt domaniale de Bercé, après avoir été sélectionnés par les forestiers de l’ONF. Leur look a été imaginé par le Studio 5.5, un collectif parisien de design global. Coupées dans une scierie de Loire-Atlantique, conçues dans le Jura, les 100 pièces sont uniques et toutes numérotées. Le promeneur qui a la chance de dénicher un tabouret sur son chemin se verra délivrer un certificat d’authenticité.  

Depuis le 10 novembre, date du lancement de l’opération, 40 tabourets ont déjà été retrouvés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.