Cet article date de plus d'un an.

Au collège Henri Dunant d'Evreux, un chien comme professeur de sport

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Quand le professeur de sport est accompagné par un chien pour ses cours. Cela se passe au collège Henri Dunant d'Evreux, établissement situé en zone d'éducation prioritaire dans lequel le golden retriever assiste aux cours d'EPS depuis novembre 2022.
Au collège Henri Dunant d'Evreux, un chien comme professeur de sport Quand le professeur de sport est accompagné par un chien pour ses cours. Cela se passe au collège Henri Dunant d'Evreux, établissement situé en zone d'éducation prioritaire dans lequel le golden retriever assiste aux cours d'EPS depuis novembre 2022. (FTR)
Article rédigé par Diego Caparros
France Télévisions - Rédaction Culture
Quand le professeur de sport est accompagné par un chien pour ses cours. Cela se passe au collège Henri Dunant d'Evreux, établissement situé en zone d'éducation prioritaire dans lequel le golden-retriever assiste aux cours d'EPS depuis novembre 2022. Un dispositif original qui aide à apaiser l'ambiance générale. #IlsOntLaSolution

"Son arrivée a rendu la classe un peu plus agréable", juge un élève. "Je trouve que ça motive plus parce que beaucoup de gens aimeraient être à ma place. Je me serais jamais dit que j'aurai un jour un chien comme professeur", déclare une autre. Au centre de l'attention des adolescents du collège d'Henri Dunant d'Evreux, Silou, ce professeur de sport un peu particulier. Depuis novembre dernier, le golden-retriever d'un an et demi accompagne 125 élèves. Au quotidien, il participe ainsi aux exercices de course, s'autorise quelques pauses et s'amuse avec les collégiens.

Une présence chaleureuse et rassurante dans un cadre scolaire qui peut parfois être anxiogène pour les élèves. "Je trouve qu'il y a eu un apaisement après son arrivée. Le côté rare donne également de la rareté aux élèves et cela les valorise aussi", explique Aude Bottin, proviseure. Après un an en famille d'accueil, le nouvel accompagnant a été formé au cadre scolaire pendant six mois.

Une compagnie qui fait baisser l'absentéisme

Aujourd'hui, Silou habite chez son binôme, Mathilde qui est professeure de sport mais également sa référente au sein de l'établissement scolaire. "C'est un peu comme réapprendre un nouveau métier parce qu'il faut être vigilant au niveau des élèves et aussi avec Silou. Mais la différence, c'est vraiment la motivation des élèves, les sourires, les voir contents de venir en EPS", détaille Mathilde.

En tant que médiateur, il aide à apaiser les angoisses et fait baisser l'absentéisme au sein du collège Henri Dunant. Et Silou n'est pas prêt d'alléger son emploi du temps. Les élèves pourront profiter de sa compagnie pendant encore six ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.