A Avignon, des tricoteurs amateurs participent à la confection des costumes d'un opéra

Publié
Des tricoteuses à l'opéra
Article rédigé par
France Télévisions

Une vingtaine de tricoteuses et tricoteurs amateurs ont confectionné une partie des costumes de "Peter Grimes", oeuvre à l'affiche pour la réouverture de l'Opéra Grand Avignon. Une fierté pour ces petites mains. #IlsOntLaSolution

En mai dernier, c'est une annonce peu commune qu'a publiée la production de Peter Grimes. L'équipe en charge de monter l'opéra de Benjamin Britten à Avignon, recherchait alors une vingtaine d'accros du tricot. Des petites mains capables de réaliser une partie des costumes de l'oeuvre choisie pour la réouverture de l'Opéra Grand Avignon après plusieurs années de travaux.

Ils ont tricoté tout l'été

Date limite de candidature : le 21 juin. Les volontaires ont afflué et pendant tout l'été, le cliquetis des aiguilles a retenti lors de séances de tricot collectives. Le résultat, ce sont des dizaines de pulls et gilets "faits main". Une authenticité que recherchait le chef costumier Lionel Lesire pour les artistes du choeur, qui jouent les rôles des habitants dans le village de pêcheurs imaginé par Benjamin Britten : " Ça n'était pas imaginable d'avoir des pulls industriels. On a donc créé un club de tricot dans les environs d'Avignon et des dames sont venues tout l'été tricoter ensemble".

Une fierté pour les tricoteurs

Invités lors des dernières répétitions en costumes, les tricoteurs (une majorité de femmes mais un homme ou deux quand même !) ont pu admirer leur oeuvre en situation. Un grand moment pour ces amateurs : "C'est une petite fierté quand même de se dire c'est moi qui ai fait ça", explique Milène Pradel, l'une d'entre elles. "C'est valorisant !". Et sur scène, le visuel est bluffant. On est bien loin de l'image ringarde associée au tricot. Quand la maille devient art...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.