Mort d'un jeune à moto à Villiers-le-Bel : un millier de personnes marchent pour réclamer "la vérité"

Le jeune homme de 22 ans est mort dimanche alors que des policiers procédaient à l'interpellation d'un automobiliste. Certains habitants contestent les faits décrits par la préfecture. 

Rassemblement à Villiers-le-Bel (Val d\'Oise) après la mort d\'un jeune homme à moto, le 7 octobre 2019.
Rassemblement à Villiers-le-Bel (Val d'Oise) après la mort d'un jeune homme à moto, le 7 octobre 2019. (MAXPPP)

Que s'est-il vraiment passé dimanche soir ? Un millier de personnes se sont rassemblées lundi 7 octobre à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) pour réclamer "la vérité" sur les circonstances de la mort d'un jeune homme la veille dans un accident de moto survenu à proximité d'une intervention de police.

>> Villiers-le-Bel : ce que l'on sait de la mort d'un jeune à moto en marge d'un contrôle policier

"Toujours aux mêmes personnes que ça arrive"

Emmené par les proches du motard de 23 ans, certains participants ont affiché des portraits du jeune homme, d'autres des fleurs. "Nous voulons la vérité, les circonstances. Aujourd'hui, c'est Ibrahima. Demain, ça peut être vous et moi. Toujours aux mêmes endroits et aux mêmes personnes que ça arrive, il est temps que ça change", a lancé Diané Ba, le grand frère de la victime.

On veut des explications, on veut savoir ce qu'il s'est passé. Ils ont tué Ibrahima. S'il avait été blanc, il ne serait pas mort.Assa Traoré, sœur d'Adama Traorélors de la marche

"Comme pour Steve (Caniço, Nantais mort lors de la Fête de la musique lors d'une opération policière), on veut que Castaner se déplace à Villiers et fasse la lumière. C'est pas parce qu'il est noir qu'on n'a pas le droit à la vérité", déclare un habitant.

Le cortège a marqué une pause devant le lieu de décès de deux adolescents morts en 2007 dans la collision entre leur moto et une voiture de police. Leur mort avait donné lieu à l'époque à de violents affrontements avec les forces de l'ordre. 

Une plainte contre X déposée

La famille a annoncé avoir déposé plainte contre X pour homicide involontaire. Selon l'avocat de la famille, des "témoins qui ont assisté à toute la scène ont indiqué qu'un véhicule de police a pu être responsable de la chute mortelle".

Le procureur de Pontoise a indiqué que l'enquête, confiée à la Sûreté départementale, devra "déterminer les circonstances entourant la chute", grâce notamment à l'autopsie du corps mardi, à "l'audition de tous les témoins présents sur les lieux, l'examen de la moto et des véhicules de police", ainsi que l"'exploitation des caméras de surveillance de la ville".