Les rixes entre bandes rivales se multiplient dans les cités

La scène fait froid dans le dos. Une dizaine de jeunes s'en sont violemment pris mercredi 26 septembre à un adolescent à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). Son pronostic vital est engagé. Il s'agirait d'un règlement de compte.

France 3

Mercredi 26 septembre, une quinzaine de jeunes, armés de barres de fer et de crosses, se sont acharnés sur un adolescent de 16 ans, à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). La victime a été grièvement blessée, 67 points de suture notamment au niveau de la tête. Les habitants sont sous le choc. "C'est tellement violent qu'on ne sait pas comment réagir. Ils s'acharnent sur sa tête, c'est affreux. Moi, je n'ai pas dormi. Je déménage d'ici parce que j'en ai marre", confie l'un d'entre eux au micro de France 3.

Un phénomène qui prend de l'ampleur

Des rixes qui marquent de plus en plus les esprits. À Angoulême, mercredi, c'était une trentaine de jeunes, armés de battes de baseball et de sabres japonais. Au lycée Paul-Éluard de Saint-Denis, au pied des cités, il y a eu trois intrusions depuis la rentrée. Impossible de quantifier le phénomène, mais depuis quelques mois, les rixes se multiplient.

Le JT
Les autres sujets du JT
Garges
Garges (FRANCE 3)