DIRECT. Adolescente noyée à Argenteuil : les deux suspects de 15 ans mis en examen pour "assassinat", annonce le parquet de Pontoise

Les deux mineurs faisaient l'objet d'une procédure disciplinaire pour harcèlement de la victime.

Mort d\'Alisha à Argenteuil : le magistrat retient la préméditation
Mort d'Alisha à Argenteuil : le magistrat retient la préméditation (France 3)
Ce qu'il faut savoir

Ils avaient été déférés devant un juge d'instruction à Pontoise. Deux adolescents de 15 ans ont été mis en examen pour "assassinat", mercredi 10 mars dans la soirée, après la mort de la jeune Alisha il y a deux jours dans la Seine, à Argenteuil (Val-d'Oise). C'est ce qu'a appris France Télévisions auprès du parquet de Pontoise,  Suivez notre direct.

"Un phénomène mondial". Il se dit "très ouvert à toutes les propositions qui, dans le futur, permettront de mieux maîtriser ce phénomène" du harcèlement en ligneAu micro de RTL, mercredi, Jean-Michel Blanquer a réagi à la mort d'une adolescente de 14 ans, retrouvée noyée dans la Seine à Argenteuil (Val-d'Oise). Le ministre de l'Education nationale a aussi expliqué que "la période de confinement a démultiplié le cyberharcèlemen."

La victime attirée dans un guet-apens. Selon le procureur, la victime avait accepté de rejoindre la suspecte, lundi après-midi, sur le quai Saint-Denis, à Argenteuil. Après quelques minutes, le suspect, "dissimulé derrière un pilier", se serait approché et aurait asséné plusieurs coups de pied et de poing à Alisha. 

La victime jetée à la Seine depuis le quai. Malgré l'agression, l'adolescente était "encore consciente", selon le magistrat. La suspecte, qui "n'aurait pas donné de coups", a aidé son petit ami pour jeter la victime dans le fleuve, situé à "4 ou 5 mètres" en contrebas avec un niveau d'eau d'un mètre. Le couple a ensuite pris la fuite.

Une mort par noyade. Livrant les premiers éléments de l'autopsie réalisée mercredi matin, le procureur a évoqué "une mort asphyxique pouvant s'accorder avec une mort par noyade". L'examen n'a pas révélé "d'autre cause qui pourrait expliquer le décès" mais "des hématomes importants sur le crâne, une contusion à l'œil et des ecchymoses au dos".

Un meurtre prémédité. Le procureur a évoqué des échanges de SMS entre les deux suspects "où ils évoquaient quelque chose à faire avec la jeune fille" avant la proposition de rencontre adressée le 6 mars. "Au vu des SMS, du rendez-vous fixé, de la dissimulation", une mise en examen pour assassinat a été requise, faisant encourir aux deux suspects une peine de 20 ans de réclusion criminelle (et non la perpétuité, du fait de l'excuse de minorité).

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ARGENTEUIL

05h53 : Il est minuit, voici un dernier point sur l'actualité avant d'éteindre les lumières :

Pas de "remontada" cette fois-ci. Le PSG s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, après son match nul contre Barcelone (1-1).


Deux mineurs ont été mis en examen pour assassinat après la mort d'Alisha, retrouvée noyée lundi dans la Seine à Argenteuil (Val-d'Oise). Le procureur de la République de Pontoise est revenu sur les circonstances du drame, voici ce qu'il faut retenir de sa conférence de presse.

Passé sous le seuil des 2 600 début janvier, le nombre de malades en réanimation ne cesse de remonter depuis. Il concerne actuellement 3 918 malades.


Joe Biden a fait adopter au Congrès son plan colossal de relance économique de 1 900 milliards de dollars. Ce programme de soutien offre aux travailleurs une "chance de s'en sortir", a commenté le président américain.

Attention aux bourrasques si vous habitez dans le Nord ou dans le Pas-de-Calais. Les deux départements ont été placés en vigilance orange pour vents violents par Météo France.

23h33 : Les deux adolescents, un garçon et une fille de 15 ans, avaient été déférés cet après-midi. Etant mineurs, ils encourent au maximum 20 ans de prison.

23h31 : Deux collégiens du Val-d'Oise ont été mis en examen pour assassinat après la mort de leur camarade de classe retrouvée noyée lundi dans la Seine à Argenteuil, a appris France Télévisions auprès du parquet de Pontoise.

20h43 : Il est 20 heures, voici un nouveau résumé de l'actualité de ce mercredi :

• Le Paris Saint-Germain reçoit à 21 heures le FC Barcelone pour le match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Une rencontre que vous pourrez suivre dans notre live.


Deux mineurs ont été présentés à un juge pour assassinat après la mort d'Alisha, retrouvée noyée lundi dans la Seine à Argenteuil (Val-d'Oise), a annoncé le procureur de la République de Pontoise. Voici ce qu'il faut retenir de sa conférence de presse.

Sur toute la France, 3 918 malades sont actuellement soignés dans un service de réanimation. Le niveau est stable par rapport à hier, mais le rythme s'est nettement accéléré depuis fin février. Suivez notre direct.


• Attention aux bourrasques si vous habitez dans le Nord ou dans le Pas-de-Calais. Les deux départements ont été placés en vigilance orange pour vents violents par Météo France.

19h18 : "Le cyber-harcèlement s’aggrave", s'inquiète Jean-Michel Blanquer. Invité de RTL ce soir, le ministre de l'Education nationale a indiqué que "nous prenons des mesures, notamment de relation avec les plateformes et de veille sur ces questions".

19h06 : Deux collégiens du Val-d'Oise ont été présentés à un juge "pour des faits d'assassinat", deux jours après la mort d'une camarade de classe retrouvée noyée dans la Seine à Argenteuil, a annoncé le procureur de la République de Pontoise. Le parquet a requis une mise en examen avec mandat de dépôt à leur encontre. Ils encourent au maximum 20 ans de prison. Voici ce qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Eric Corbaux.

Le procureur de Pontoise, Eric Corbaux, s'exprime en conférence de presse sur la mort d'Alisha, le 10 mars 2021. (THOMAS SAMSON / AFP)

(THOMAS SAMSON / AFP)

18h08 : C'est l'heure du point sur l'actualité :

Deux mineurs ont été présentés à un juge pour assassinat après la mort d'Alisha, retrouvée noyée lundi dans la Seine à Argenteuil, a annoncé le procureur de la République de Pontoise.

• Le confinement en vigueur le week-end dans les Alpes-Maritimes a été prolongé ce samedi et dimanche. Un nouveau confinement semble néanmoins écarté en Ile-de-France. Suivez notre direct.

• Le Paris Saint-Germain reçoit ce soir à 21 heures le FC Barcelone pour le match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Francetv sport vous explique pourquoi les Parisiens doivent se méfier des Catalans.

• Une enquête de l'IGPN est en cours après une plainte déposée en janvier par un migrant érythréen à Calais, qui raconte avoir été victime d'un tir de LBD, a annoncé le parquet de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).

17h16 : "Ils sont partis manger ensemble à Paris", après leur acte, rapporte le magistrat en réponse à une question sur la prise de conscience des deux mineurs accusés. "Mais nous sommes dans le subjectif (...) sur des jeunes personnes de moins de 15 ans".

17h14 : Le procureur Eric Corbaux précise qu'Alisha a reçu des coups de pied et des coups de poing lorsqu'elle était au sol. "Elle n'était pas inconsciente quand ils décident de la jeter dans la Seine, mais elle n'était pas en capacité de bouger." Vous pouvez suivre la conférence de presse dans ce direct.

17h08 : La peine encourue par les deux mineurs est de vingt ans maximum, du fait de leur minorité. Eric Corbaux précise que la jeune fille a indiqué ne pas avoir donné de coups à la victime. A ce stade, c'est la noyade qui est considérée comme la cause de la mort d'Alisha.

17h07 : "Il n'y a pas de fractures du crâne", indique le procureur, à la suite de l'autopsie effectuée sur le corps d'Alisha. Le parquet a retenu la qualification d'assassinat dans la saisine du juge d'instruction (le magistrat qui va mener l'enquête).

17h10 : "Le jeune se serait approché de la victime puis lui aurait donné une balayette qui l'aurait fait tomber au sol. Il lui aurait donné des coups de pied", déclare le magistrat à propos de la rencontre des trois adolescents. "La victime était consciente, elle avait les yeux ouverts". Les deux jeunes mis en cause auraient ensuite jeté la victime dans la Seine.

Une adolescente a été retrouvée morte noyée, lundi 8 mars, à Argenteuil (Val-d'Oise), sous le pont de l'autoroute A15. (MAXPPP)


(MAXPP)

17h03 : "Les deux mineurs ont été placés en garde à vue à 2h du matin, le 9 mars, la garde à vue a été prolongée hier soir et a pris fin ce jour (...) Il ressort que des sms ont été échangés pour faire 'quelque chose' avec la victime."

17h05 : "Une bagarre physique entre la jeune fille et la victime s'est déroulée dans l'établissement scolaire début mars", indique le procureur. Toutes les informations sont à retrouver dans notre article.

17h01 : "Une brève relation amoureuse s'était nouée pendant une semaine entre le jeune homme et la victime (...) au cours du mois de février 2021, une photo de la victime en sous-vêtements a été piratée sur son propre compte Snapchat", poursuit le magistrat.

17h06 : "A 20h45, les effectifs du commissariat d'Argenteuil ont découvert dans la Seine à un mètre de profondeur, le corps de la victime", indique le procureur de la République de Pontoise, Eric Corbaux, lors d'une conférence de presse, à suivre dans notre direct.

16h47 : La famille d'Alisha appelle à une marche blanche, dimanche, à Argenteuil. L'itinéraire et l'horaire du rassemblement font encore l'objet de discussions avec la mairie, selon BFMTV. Des élèves du lycée envisagent également d'organiser une marche samedi après-midi.

16h21 : Le procureur de la République de Pontoise, Éric Corbaux, doit tenir une conférence de presse à 17 heures, que vous pourrez suivre dans ce direct.

16h21 : Les deux suspects mis en cause dans la mort d'Alisha "avaient fait l'objet d'une interdiction de se rendre dans l'établissement et étaient convoqués en conseil de discipline pour ce mardi", soit le lendemain de la mort de la jeune fille, a rapporté le lycée.

14h49 : Cette situation de tension faisait suite "au piratage du téléphone de la victime et à la diffusion de photos à caractère compromettant par ses deux camarades actuellement entendus par la police", précise le lycée, ajoutant que "l’équipe enseignante avait été prévenue immédiatement de la situation" et que "Alisha et sa mère avaient été le jour même reçues par la direction, qui leur avait conseillé de porter plainte".

14h49 : Le lycée où étaient scolarisés Alisha et les deux autres élèves soupçonnés d’être impliqués dans sa mort avait mis en œuvre depuis le 5 février une "procédure disciplinaire pour répondre à la situation de tension entre ces trois élèves", indique l’établissement dans un communiqué.

14h08 : C'est l'heure de faire un point sur l'actualité :

• Le confinement le week-end dans les Alpes-Maritimes, en vigueur depuis deux semaines, a été prolongé ce week-end, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres. Suivez notre direct.

• Un incendie a fortement endommagé un data center de l'entreprise OVH à Strasbourg, très tôt ce matin. De nombreux sites internet sont temporairement indisponibles dans toute la France et en Europe.

• Environ 10% des mineurs isolés étrangers ont commis des actes de délinquance, selon un rapport parlementaire dont les préconisations sont critiquées par le Syndicat de la magistrature.

L’adolescente de 14 ans retrouvée morte noyée dans la Seine à Argenteuil (Val-d’Oise) était victime de harcèlement scolaire depuis plusieurs semaines, selon nos informations. Voici ce que l'on sait de sa mort.

12h02 : Il est midi, rembobinons l'actualité de la matinée avant de passer à table :

• Pas d'évolution prévue. Le gouvernement n'envisage pas, dans l'immédiat, de nouvelles mesures de restriction ou d'allègement des contraintes, selon les informations recueillies par franceinfo. Un conseil de défense s'est tenu ce matin à l'Élysée.


• La Commission européenne annonce avoir trouvé un accord avec Pfizer/BioNTech pour la livraison de 4 millions de doses supplémentaires du vaccin contre le Covid-19 à l'UE, "dans les deux prochaines semaines". Suivez notre direct.

Le PSG reçoit ce soir le FC Barcelone, pour le match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions. On vous explique pourquoi le club de la capitale devra se méfier des Catalans lors de cette rencontre.


• L’adolescente de 14 ans retrouvée morte noyée dans la Seine à Argenteuil (Val-d’Oise) était victime de harcèlement scolaire depuis plusieurs semaines, selon nos informations. Voici ce que l'on sait de sa mort.

09h34 : "Ça fait trois vies gâchées. Mon fils a perdu son enfance, du moins son adolescence. Si ça se trouve, il va sortir de prison quand il aura 30 ans. Tout a été perdu. Le pire, c’est la petite de 14 ans [qui a été tuée]."

09h33 : "Les deux choses pour moi sont horribles. Le fait qu’il y ait une petite fille de 14 ans qui s'est fait tuer, je ne conçois pas, et le fait de savoir que c'est mon fils qui l'a fait, il n’y a pas de mots."

La mère de l'adolescent placé en garde à vue après la mort d'Alisha à Argenteuil est "horrifiée, stressée, humiliée" de savoir son fils impliqué dans l'affaire. C'est elle qui s'est rendue au commissariat d'Argenteuil, lundi, pour signaler que l'adolescent de 15 ans et sa petite amie venaient de frapper une jeune fille et que celle-ci était tombée dans l'eau.

09h02 : Il est 9 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce matin :

• Pas d'évolution prévue. Le gouvernement n'envisage pas, dans l'immédiat, de nouvelles mesures de restriction ou d'allègement des contraintes, selon les informations recueillies par franceinfo. Un conseil de défense doit se tenir ce matin à l'Élysée.

• Le Brésil a battu hier son record journalier de décès liés au Covid-19, avec 1 972 morts recensées par les autorités. Le ministère de la Santé a également signalé 70 764 nouveaux cas. Suivez notre direct.

• Le Pentagone a annoncé prolonger de deux mois la mission de protection du Capitole confiée à la Garde Nationale, après l'attaque menée le 6 janvier par des partisans de Donald Trump. Près de 2 300 soldats seront mobilisés jusqu'au 23 mai.

• L’adolescente de 14 ans retrouvée morte noyée dans la Seine à Argenteuil (Val-d’Oise) était victime de harcèlement scolaire depuis plusieurs semaines, selon nos informations. Voici ce que l'on sait de sa mort.

08h41 : Une adolescente de 14 ans a été tuée avant-hier, lors d'un différend avec deux autres jeunes qui fréquentaient le même lycée à Argenteuil (Val-d'Oise). Son corps a été retrouvé dans la Seine. Voici ce que l'on sait de cette affaire.

06h35 : Commençons par un premier point sur l'actualité :

• Pas d'évolution prévue. Le gouvernement n'envisage pas, dans l'immédiat, de nouvelles mesures de restriction ou d'allègement des contraintes, selon les informations recueillies par franceinfo. Un conseil de défense doit se tenir ce matin à l'Élysée.

• Le Brésil a battu hier son record journalier de décès liés au Covid-19, avec 1 972 morts recensées par les autorités. Le ministère de la Santé a également signalé 70 764 nouveaux cas, alors que le système hospitalier est débordé et que la vaccination progresse lentement.

• Le Pentagone a annoncé prolonger de deux mois la mission de protection du Capitole confiée à la Garde Nationale, après l'attaque menée le 6 janvier par des partisans de Donald Trump. Près de 2 300 soldats seront mobilisés jusqu'au 23 mai.

• L’adolescente de 14 ans retrouvée morte noyée dans la Seine à Argenteuil (Val-d’Oise) était victime de harcèlement scolaire depuis plusieurs semaines, selon les informations de franceinfo.