Seine-et-Marne : un pont condamné chamboule la vie des habitants

En Seine-et-Marne, un pont en fer entre deux villes est fermé depuis cinq ans parce que jugé trop dangereux.

France 2

Dans les petits villages de Dammartin-sur-Tigeaux et de Guérard, en Seine-et-Marne pour passer la rivière il a fallu inventer la roue ou la brouette. Le pont de type Eiffel de la fin du XIXe siècle est condamné depuis 2014. C'est un pont de fer qui a plus de 120 ans et dont la structure est gravement endommagée par la rouille. Le pont de Coude a été déclaré dangereux il y a cinq ans.

1 million d'euros de travaux nécessaires

1 200 voitures traversaient à l'époque le petit village. Le café du coin a du jour au lendemain perdu 20% de son chiffre d'affaires. La factrice de Dammartin ne pouvait plus atteindre les maisons qu'elle devait desservir de l'autre côté du pont, désormais interdit. Elle a donc fait poser trois boites à lettres, avant le pont. Les maires des communes concernées ne peuvent envisager de dépenser le million d'euros de travaux nécessaires, tout leur budget y passerait. Ils attendent donc beaucoup du fond d'aides proposé jeudi 27 juin, par les sénateurs. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Aussi appelé pont du Moulin, le pont d\'Ondres (Alpes-de-Haute-Provence), menace de s\'effondrer. Construit à la fin du XVIIème siècle, l\'édifice est aujourd\'hui impraticable. Le pont est abandonné en 1881, après la construction d\'une autre structure plus en amont du Verdon, la rivière enjambée par le pont.
Aussi appelé pont du Moulin, le pont d'Ondres (Alpes-de-Haute-Provence), menace de s'effondrer. Construit à la fin du XVIIème siècle, l'édifice est aujourd'hui impraticable. Le pont est abandonné en 1881, après la construction d'une autre structure plus en amont du Verdon, la rivière enjambée par le pont. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)