Cet article date de plus d'un an.

Kurdes tués à Paris : le suspect placé en détention provisoire

Publié Mis à jour
Kurdes tués à Paris : le suspect placé en détention provisoire
Kurdes tués à Paris : le suspect placé en détention provisoire Kurdes tués à Paris : le suspect placé en détention provisoire
Article rédigé par France 3 - T. Cuny, E. Pelletier, C. Weill-Raynal, C. Rigeade, G. Le Goff, S. Guibout, M. Dumas, @RevelateursFTV, C. Berbett-Justice
France Télévisions
France 3
Le suspect de la fusillade à Paris, qui a fait trois morts vendredi 23 décembre parmi la communauté kurde, a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 décembre dans l'après-midi.

William M., 69 ans, a été mis en examen lundi 26 décembre dans l’après-midi pour assassinat et tentative d’assassinat, en raison de la race, l’ethnie, la nation ou la religion. Il vient d’être placé en détention provisoire. La qualification terroriste n’est pas retenue à ce stade. Devant les enquêteurs, le retraité a reconnu les faits, et n’a rien caché de son projet macabre.  

 

La communauté kurde a rendu hommage aux victimes 

 

Tout au long des investigations, les policiers ont dressé un profil inquiétant de cet homme. Lui-même se décrit comme dépressif et suicidaire, avec une haine des étrangers devenue complètement pathologique, selon lui, depuis un cambriolage dont il a été victime en 2016. Lundi midi, la communauté kurde a rendu hommage aux victimes lors d’une marche blanche dans les rues de Paris. À l’avant du cortège, les visages des trois personnalités kurdes assassinées. Le cortège s’est rendu jusqu’à une rue voisine, là où trois femmes, elles aussi kurdes, avaient été assassinées en janvier 2013.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.