Cet article date de plus d'un an.

Attaque à la gare du Nord : un assaillant blesse six personnes à l’arme blanche

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Attaque à la Gare du Nord : un assaillant blesse 6 personnes à l’arme blanche
Article rédigé par France 2 - N. Perez, T. Cuny, N. Bensmail, Y. Kadouch
France Télévisions
France 2
Six personnes ont été blessées par un assaillant, par la suite neutralisé par la police, mercredi 11 janvier. Il les a attaqués à l’arme blanche avant que les forces de l'ordre n'interviennent.

Derrière des bâches blanches après l’attaque, les enquêteurs de la police judiciaire procèdent aux premières constatations. Mercredi 11 janvier, vers 6h45, à une heure de grande affluence, un homme se jette sur des passants avec une arme blanche à la main. Il blesse six personnes dont une grièvement. "Ça a démarré sur le parvis de la Gare du Nord (...). Cet individu s’est jeté sur un individu avec une arme artisanale qu’il aurait confectionnée lui-même, portant plusieurs coups (...). Cette action a duré moins de deux minutes, ça a été très rapide, très violent", rapporte Yohann Maras, responsable départemental adjoint du syndicat de police Alliance.

La piste terroriste n’est pas privilégiée

De nombreux policiers étaient présents sur place à ce moment-là. L’un d’eux a fait feu à trois reprises, neutralisant l’agresseur. Le suspect, qui n’avait aucun papier sur lui, a déclaré s’appeler Mohamed M., être âgé de 31 ans et être de nationalité algérienne. Son pronostic vital est engagé. Selon Gérald Darmanin, à ce stade, la piste terroriste n’est pas privilégiée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.