Paris : le ras-le-bol du tapage nocturne en terrasse

La chaleur et l’épidémie sont autant de facteurs qui amènent à apprécier les soirées en terrasse. Quand la fête déborde, les riverains apprécient beaucoup moins. Les policiers croulent sous les appels pour tapage nocturne.

France 3

Sur les images filmées par un habitant du quartier de Montorgueil à Paris, on entend un bruit incessant. Chaque soir c’est la même chose, des Parisiens profitent très bruyamment de la terrasse, et les riverains ne supportent plus les nuisances. "Quand vous terminez une journée de 10 heures de boulot, vous vous demandez si vous allez pouvoir dormir", témoigne un habitant. Dans ce quartier, les habitants se sont regroupés en association, certains affichent même des banderoles aux fenêtres.

Une brigade contre le tapage nocturne

Depuis le déconfinement, les bars et restaurants ont le droit d’étendre leur terrasse sur le trottoir et la rue, ce qui a augmenté les fréquentations. Pour éviter les débordements, une brigade de la mairie de Paris patrouille. Elle effectue plus de 250 actions par jour, elle vise à faire de la prévention.

Le JT
Les autres sujets du JT
La terrasse d\'un bar parisien, le 2 juin 2020.
La terrasse d'un bar parisien, le 2 juin 2020. (BERTRAND GUAY / AFP)