Cet article date de plus de huit ans.

La techno parade 2012 prend le parti du renouveau

La 14e édition de la Techno Parade de Paris est lancée. Plus de 300.000 personnes sont attendues sur cinq km de Nation à Place d'Italie pour vibrer au rythme de la fibre techno, placée cette année sous le signe du renouveau.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le coup
d'envoi de cet événement musical a été donné peu avant 14h00, par la ministre
de la Culture Aurélie Filippetti, Jack Lang, et par Jean-Michel Jarre. Cette année, la Techno Parade
de Paris intitulée "Renew'all" réunit quatorze chars
multicolores et 150 DJs autour d'un maître mot : le renouveau, moins axé sur
les succès commerciaux. 

"Nous
prenons le parti du renouveau, comme un pied de nez à la fin du monde que nous
annoncent les Aztèques et les Mayas", 
souligne Tommy Vaudecrane,
président de Technopol, l'association organisatrice depuis 1998 et qui milite
pour la reconnaissance des musiques électroniques. 

"La Techno Parade est une vitrine des
musiques électroniques. On veut attirer l'attention avec l'idée d'un festival
mobile dans Paris pour découvrir l'électro et donner de l'énergie
."
explique le président de l'association, auquel il ajoute :

"Face aux embûches administratives et à la
diabolisation passée de la techno, beaucoup d'énergie a été nécessaire. Les
musiques électroniques sont un renouvellement artistique permanent". (Tommy Vaudecrane, organisateur)

"Le côté bling-bling, c'est fini"

(Agoria)

La Techno Parade 2012 aura comme parrain cette année le DJ
français Agoria, une référence de la scène électronique et notamment
cofondateur des Nuits Sonores de Lyon. "Le côté bling-bling, c'est fini " , explique le parrain de
l'édition.

"Les artistes grand public sont courtisés pour
des pubs et des apparitions à la télé, à la radio, sur Internet... La Techno
Parade veut se distinguer de l'aspect commercial du mouvement et faire preuve
d'une plus grande exigence musicale"
  poursuit  Agoria dans un entretien
accordé au Parisien. 

Cette année sera également mis l'accent sur le
"Dubstep", un style musical né à Londres, avec un rythme proche de 140 bpm et et des basses profondes. 

Avec un char officiel, le Maroc est également l'invité
d'honneur. Ce pays présentera notamment des artistes du label Moroko Loko dont
Amine K de Rabat. 

Après le défilé, la soirée se poursuivra à la
Grande Halle de la Villette et au Showcase vers le pont Alexandre III. 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.