Crise sanitaire : des Parisiens quittent la capitale pour s'installer à la campagne ou à la mer

Publié
Crise sanitaire : des Parisiens quittent la capitale pour s'installer à la campagne ou à la mer
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Ricottier, S. Piard, T. Paga, G. Sabin, M. Anglade, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

La crise du Covid-19, les confinements successifs et le télétravail ont poussé des citadins à quitter les centres-villes quand ils le pouvaient. À Paris, la désertion a pris une ampleur inédite.

En rentrant de vacances, cette année, les petits Parisiens étaient moins nombreux sur les bancs de l'école. Cette tendance s'est amplifiée suite à la crise sanitaire. À la rentrée, 6 000 élèves des écoles publiques manquaient à l'appel, soit 5 % de l'effectif en moins. Beaucoup sont partis vivre hors de la capitale. Quitter Paris pour la campagne, la mer, la montagne ou encore une ville plus petite, et fuir la cohue des transports et le rythme effréné de la capitale... Beaucoup rêvent de franchir le pas.

De 55 à 130 mètres carrés

Aurélia et Sébastien Grudé ont fait le grand saut à l'été 2020. Le couple a choisi la Mayenne pour reprendre le volant du camion à pizza du père de Sébastien, retraité. Une nouvelle vie pour lui, ex-agent d'entretien, et pour Aurélia Grudé, qui travaillait dans les ressources humaines. De plus, leur cadre de vie est radicalement différent : de 55 mètres carrés à Pantin (Seine-Saint-Denis), ils sont passés à 130 mètres carrés, avec un grand jardin. "Je suis née à Paris, donc pour moi, un grand choc entre guillemets, mais en fait, tout s'est très bien passé", confie Aurélia Grudé. Chaque année, Paris perd près de 11 000 habitants.

Parmi Nos sources :

France Info

Rectorat de l'académie de Paris

Snuipp-FSU 75

Insee

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.