Cet article date de plus d'un an.

Affichage sauvage : la mairie de Paris condamnée à nettoyer à ses frais ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Affichage sauvage : la mairie de Paris condamnée à nettoyer à ses frais ?
Article rédigé par
France Télévisions

Que ce soit pour les campagnes électorales ou les publicités, l'affichage sauvage est interdit en France. Les amendes prévues sont peu dissuasives et les affiches fleurissent sur les immeubles de la capitale, au grand dam de la mairie de Paris. 

Pour faire de la pub, certaines marques n'hésitent pas à avoir recours aux vieilles méthodes, comme l'affichage sauvage. Efficace pour être vu du plus grand nombre, mais interdit par la loi. Depuis quelque temps, le phénomène progresse avec des entreprises qui s'affichent en toute illégalité.

Des procédures de verbalisation trop longues

Les grandes villes de France sont prises d'assaut par de nouvelles campagnes de communication agressives qui dégradent l'espace public. Selon la mairie de Paris, les procédures pour sanctionner les entreprises peuvent prendre plusieurs mois et n'aboutissent pas toujours. "Ces procédures sont trop longues. Nous voulons pouvoir nous-mêmes verbaliser tout simplement pour enfin atteindre des niveaux qui sont dissuasifs pour les entreprises qui n'ont pas compris ou qui font semblant de ne pas comprendre que l'affichage sauvage est interdit ", souhaite Paul Simondon, adjoint propreté et gestion des déchets à la mairie de Paris. Certaines agences de communication contactées ont avoué agir en dehors de la légalité, mais répondent que la mairie de Paris est trop restrictive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.