Essonne : deux adolescents victimes de bandes rivales tués à coups de couteau

Un double drame touche la France, mardi 23 février. Deux adolescents ont été tués dans l’Essonne en moins de 24 heures, victimes d'affrontements entre des bandes rivales. 

France 2

Deux drames ont émaillé la France en moins de 24 heures. Lundi 22 février, vers 16 heures, une adolescente de 14 ans a été tuée, victime de coups de couteau dans le ventre, devant le collège de Saint-Chéron (Essonne). Selon le récit d’une habitante, la victime a tenté de séparer des membres de bandes rivales. "Comme elle a persisté à vouloir les séparer, il l’a poignardée", affirme la femme. L’adolescente n’a pas survécu à ses blessures. Trois participants à la rixe ont été interpellés peu de temps après, et trois autres se sont rendus. Tous sont âgés de 13 à 16 ans. 

Un adolescent de 13 ans décédé

Par ailleurs, un second affrontement entre bandes a eu lieu en fin d’après-midi, mardi 23 février à Boussy-Saint-Antoine (Essonne). Un garçon de 13 ans a lui aussi été tué à coups de couteau. "Ce qui l’on sait, c’est qu’une soixantaine de jeunes se sont affrontés cet après-midi, devant la piscine de Boussy-Saint-Antoine. Ils étaient armés de bâtons, de béquilles et de couteaux", explique Nathalie Perez, journaliste pour France Télévisions, présente sur place pour le journal de 20 Heures. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le collège du Pont de Bois à Saint-Chéron (Essonne), le 23 février 2021.
Le collège du Pont de Bois à Saint-Chéron (Essonne), le 23 février 2021. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)