Agressions et incivilités à l'encontre des maires : les élus répondent au Sénat

Les maires sont incités à libérer leur parole. Le Sénat vient de leur envoyer un questionnaire sur les agressions et incivilités dont ils seraient victimes. 

France 3

Le mur d'un local municipal de Trets, dans les Bouches-du-Rhône, Jean-Claude Féraud en a assez de le faire repeindre. "On a repeint X fois ce mur puisque c'était un des murs symboles du 'corbeau tagueur'", témoigne Jean-Claude Féraud, le maire de la commune. Depuis maintenant 15 mois, le maire de Trets est régulièrement la cible de menaces et d'insultes. Dans ce climat d'incivilité donc, le questionnaire envoyé par le Sénat aux maires est bienvenu. 

Un questionnaire envoyé aux élus 

"C'est très bien, ça prouve qu'il y a une prise de conscience. Le Sénat c'est quand même le lieu qui s'occupe des petites collectivités, notamment des communes", affirme Jean-Claude Féraud. Ce questionnaire, Jean-François Vigier, maire de Bures-sur-Yvette dans l'Essonne l'a lui aussi rempli. Il espère que la voix des élus locaux sera réellement entendue. "N'oublions pas que ce questionnaire intervient avant l'ouverture d'un débat au parlement et notamment au Sénat, sur le statut de l'élu. Je pense qu'il faut que le Sénat s'appuie sur ce questionnaire pour enrichir le futur texte ou que le gouvernement en tout cas l'utilise pour enrichir le texte", affirme l'élu devant les caméras de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une séance hebdomadaire de questions au gouvernement, au Sénat à Paris, le 23 juillet 2019.
Une séance hebdomadaire de questions au gouvernement, au Sénat à Paris, le 23 juillet 2019. (DANIEL PIER / NURPHOTO / AFP)