Hérault : des témoins empêchent le braquage d'un tabac

À Frontignan, des citoyens ont permis aux policiers d'interpeller deux malfaiteurs qui tentaient de braquer un bar-tabac.

France 3

Samedi 23 mai, à Frontignan (Hérault), en fin de journée, Stéphane et d'autres citoyens ont aperçu des braqueurs en fuite.  "Je les ai stoppés avec ma voiture", explique l'homme à France 3. "Celui qui était dans le coffre ne pouvait plus sortir, celui qui était au volant, je l'avais déjà un peu secoué, donc il ne savait plus trop où il était", ajoute-t-il. Les deux malfaiteurs âgés de 19 et 20 ans ont ensuite été livrés à la police. Ils venaient de braquer un bar-tabac de la ville pour un butin de 200 euros à peine.

Le courage peut confiner à l'inconscience

Si le courage des témoins est loué par la presse locale, les autorités mettent en garde contre tout excès de témérité. "On pourrait parler de courage de manière spontanée, mais avec beaucoup de réflexion, on est dans l'inconscience, on doit impérativement se contrôler et ne pas partir dans l'émotion. Lorsqu'on repousse un braqueur qui est armé, on ne réfléchit pas et c'est regrettable", argumente Bruno Bartocetti, secrétaire régional du syndicat Unité SGP Police FO. En Isère, l'été dernier, le témoin d'un braquage âgé de 34 ans avait été tué en tentant de s'interposer.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un bureau de tabac de Paris, le 16 octobre 2014.
Dans un bureau de tabac de Paris, le 16 octobre 2014. (MAXPPP)