Cet article date de plus de neuf ans.

HEC n'est plus la meilleure école de management d'Europe

La grande école française est supplantée par une école espagnole dans le classement 2012 du "Financial Times".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La célèbre école française n'est plus première du classement réalisé par le journal britannique "The Financial Times" et publié le 3 décembre 2012. (PIERRE-FRANCK COLOMBIER / AFP)

FRANCE - Après six ans à caracoler en tête du classement des meilleures écoles de management du Financial Times (lien en anglais), publié lundi 3 décembre, HEC (Hautes études commerciales) chute d'une place et se fait doubler par une école espagnole, l'Instituto de Empresa ("l'Institut de l'entreprise"), qui gagne cinq places d'un coup.  

"Le roi est mort, vive le roi", assène le très reconnu quotidien économique britannique. La célèbre école française passe deuxième, et reste devant la London Business School, l'Institut européen d'administration des affaires (Insead), basé à Fontainebleau, et l'Esade Business School, elle aussi espagnole.

"Il est probable que ce sont les salaires déclarés par les diplômés qui ont fait la différence : 156 658 dollars pour l'IE contre 121 061 dollars pour HEC (MBA) ; 85 706 dollars pour l'IE contre 77 232 dollars pour HEC (master en management)", note Le Grand Amphi, le blog du Monde qui relaie l'information. 

Les écoles espagnoles au sommet, les françaises tiennent leur rang

Si trois des six meilleures écoles du classement sont espagnoles, les françaises s'en tirent plutôt bien. Au total, cinq d'entre elles figurent dans le top 20 de ce classement, qui en compte 80. Outre HEC (2e, 1ère en 2011) et l'Insead (4e, 2e en 2011), l'ESCP Europe progresse (10e, 12e en 2011), tout comme l'EM Lyon (15e, 20e en 2011).

L'Essec, qui occupait la dixième place en 2011, chute en revanche à la 19e place. Le blog du Monde ajoute que "la plupart des autres écoles se maintiennent, voire améliorent leur classement". L'école de management de Grenoble effectue ainsi un bond spectaculaire de huit rangs, et campe désormais à la 21e place.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.