Certains noms de communes trop longs ne rentrent pas sur les nouvelles cartes d'identité

C'est une mésaventure administrative cocasse qu'ont connu des habitants de plusieurs villes ou villages. Le nom de leur commune est trop long pour rentrer sur les cartes d'identité nouveau format. Certains se sont retrouvés bloqués. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson est l'un des noms de villages les plus longs de France.  (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

C'est un bug qui concerne les nouvelles cartes d'identité mises en place sur tout le territoire depuis l'été dernier. Sur ces documents, qui ont désormais le format "carte de crédit", il est impossible de mentionner les noms des communes lorsqu'ils comportent trop de caractères. La mésaventure est arrivée par exemple à Saint-Rémy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson, dans la Marne. Mais aussi à Saint-Quentin-La-motte-Croix-au-Bailly, dans la Somme. Avec son nom à rallonge, 38 caractères, tirets compris, ce village fait la fierté de ses 1356 habitants et de son maire Raynald Boulenger : "C'est le nom le plus long d'une commune sur le territoire de l'ex-Picardie", lance l'édileLe toponyme est si long que les habitants et la mairie ont dû s'adapter. "Au secrétariat ici en mairie, la secrétaire répond 'mairie de Saint-Quentin-La-motte bonjour'", précise le maire. Mais les nouvelles cartes d'identité, elles, ne conviennent pas et manquent d'espace. "Ça doit dépasser d'une quinzaine de caractère."

Une solution bientôt trouvée

Camille, 90 ans, qui habite à Saint-Quentin-La-Motte-Croix-au-Bailly en a fait l'expérience. "J'ai téléphoné à la mairie ici, on me dit 'non on ne peut pas', mais si vous n'avez pas de carte d'identité, comment vous faites ?", s'agace-t-il.  Finalement, une solution provisoire a été trouvée en accord avec les services de l'État. "Ça s'est transformé en Saint-Quentin-La-motte, c'est une carte d'identité provisoire", explique le maire Raynald Boulenger. 

Les services de l'État assurent que le problème est en passe d'être réglé. Depuis quelques jours, deux lignes au lieu d'une sont disponibles pour mentionner la commune de résidence. "On est passé de 35 caractères à entre 65 et 70", assure Anne-Gaëlle Baudouin, la directrice de l'agence nationale des titres sécurisés. À 140 km de Saint-Quentin-La-motte-Croix-au-Bailly et toujours dans le département de la Somme, une commune n'a elle pas ce problème. Son nom tient en une seule et unique lettre : Y.

Les habitants de Y dans la Somme n'ont eux aucun problème pour inscrire le nom de leur village sur leur carte d'identité. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Des noms de communes trop longs pour les nouvelles cartes d'identité. Le reportage de Sébastien Baer
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Somme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.