Inondations dans le Pas-de-Calais : les sinistrés consternés face à l’ampleur des dégâts

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Inondations dans le Pas-de-Calais : les sinistrés consternés face à l’ampleur des dégâts
Article rédigé par France 2 - P. Mauger, J. Poissonnier, M. Simon Le Gall, V. Porcher, L. Gamonet, S. Ripaud, Let’s Fly Production
France Télévisions
France 2
Dimanche 12 novembre, dans le Pas-de-Calais, la décrue se faisait attendre. Après une semaine de pluie, les sinistrés constatent avec désespoir les dégâts. Reportage.

L’amertume d’un maraîcher face à ses cultures complètement noyées, dimanche 12 novembre. 15 hectares de terre inondés, c’est une récolte anéantie. "Il y avait encore beaucoup de céleri, de carottes. Tout est foutu. Je me retrouve avec mes chambres froides qui vont rester vides cet hiver", déplore Matthieu Morel, maraîcher à Clairmarais (Pas-de-Calais). Le cultivateur estime ses pertes à au moins 150 000 euros.

Le Nord en alerte

Dans le marais de Saint-Omer (Pas-de-Calais), il ne pleut plus, mais la décrue n’est toujours pas amorcée. Vue du ciel, on a par endroits l’impression de survoler la mer. La commune est presque déserte et les maisons encerclées d’eau. Des sinistrés sont de passage pour protéger leur habitation, en vue de la prochaine crue annoncée.À Arques (Pas-de-Calais), le niveau de l’eau a baissé, mais les évacuations se poursuivent dans certains quartiers. Le département du Nord est aussi en alerte. À Merville (Nord), 30 rues sont déjà inondées, les prémices d’un scénario catastrophe. Dimanche soir, les pompiers restent mobilisés pour secourir des sinistrés, qui attendent un répit qui n’arrive pas. 

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.