VIDEO. L'extension de la "jungle" de Calais vue du ciel

Des centaines de chauffeurs routiers et d'habitants manifestent ce lundi à Calais. Leur objectif : le démantèlement du camp de migrant, qui ne cesse de s'agrandir.

Entre l'autoroute et le port de Calais, une petite forêt s'est transformée en un large camp de migrants. Une situation qui fait réagir les riverains et les chauffeurs poids-lourds. Ces derniers ont lancé une opération escargot, lundi 5 septembre, pendant que les habitants du Calaisis formaient une grande chaîne humaine.

De 3 000 à 9 000 migrants en un an

Depuis plusieurs mois, la "jungle" de Calais ne cesse de s'agrandir. Le nombre de migrants sur place est même passé de 3 000, en août 2015, à 9 000 aujourd'hui, selon l'association L’auberge des migrants.

Avec le temps, le bidonville s'est structuré, avec des petites échoppes, quelques sanitaires et des conteneurs. Le démantèlement annoncé par le gouvernement est encore loin d'être effectif.

L\'étendue de la \"jungle\" de Calais en août 2016.
L'étendue de la "jungle" de Calais en août 2016. (PASCAL ROSSIGNOL / REUTERS)