VIDEO. Calais : une cinquantaine de femmes manifestent pour pouvoir passer en Angleterre

En majorité érythréennes, soudanaises et éthiopiennes, elles ont marché en scandant des slogans le long du campement.

FRANCE 3

La destruction des cabanes abandonnées et des abris de fortune dans la "jungle" de Calais a débuté, mardi 25 octobre, dans une partie du campement, au lendemain du début des opérations d'évacuation des migrants vers des centres d'accueil et d'orientation.

Mardi, une cinquantaine de femmes en majorité érythréennes, éthiopiennes et soudanaises, selon La Voix du Nord, ont manifesté pour exprimer leur désir de rejoindre le Royaume-Uni. "Nous voulons aller en Angleterre, nous avons besoin d'aide. Nous voulons quitter la 'jungle'", scandaient-elles en marchant sur le chemin des Dunes, le long de la "jungle".

Selon le décompte du ministère de l'Intérieur, 1 056 migrants ont quitté le bidonville dans la matinée, pour être "mis à l'abri". Un total de 2 318 migrants, dont 400 mineurs, avaient été évacués lundi.



(FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)