Un nouveau centre d'accueil à Calais

Il y aura donc un nouveau centre d'accueil à Calais, dans la ville symbole de la crise des migrants.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aux côtés de Manuel Valls, le président de la Commission européenne, comme une mise en scène à l'heure où l'Europe n'arrive pas à trouver une position commune sur l'accueil des migrants. Face à l'urgence, l'Union européenne va débloquer 5 millions d'euros pour aider la France à gérer le problème des migrants. Un nouveau campement va voir le jour à Calais, début 2016, mais l'accueil doit rester encadré pour le Premier ministre.

Critiques de l'opposition

"Nous voulons organiser dans de bonnes conditions l'accueil pour les demandeurs d'asile. En revanche, ceux qui n'ont pas droit à l'asile doivent être reconduits à la frontière", a déclaré Manuel Valls.
 
Treize ans après la fermeture de Sangatte, un nouveau camp avec 120 tentes sera établi. Il sera complémentaire du centre d'accueil de jour. Son installation se fera sur la lande où vivent actuellement 3 000 migrants dans des conditions insalubres. L'État complétera, à hauteur de 5 millions son financement. L'opposition dénonce l'ouverture de ce camp, estimant qu'il ne fera qu'aggraver la situation.
Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Manuel Valls, visite un centre d\'accueil des migrants à Calais le 31 août 2015.
Le Premier ministre, Manuel Valls, visite un centre d'accueil des migrants à Calais le 31 août 2015. (DENIS CHARLET / AFP)