Migrants : les routes maritimes meurtrières

Publié
Migrants : les routes maritimes meurtrières
France info
Article rédigé par
Jean Chamoulaud - franceinfo
France Télévisions

Après une réunion à Matignon pilotée par Jean Castex, la France invite les ministres chargés de l'immigration des pays voisins pour évoquer la situation de Calais (Pas-de-Calais). 

La France invite les ministres belges, allemands, néerlandais et britanniques en charge de l'immigration ainsi que la Commission européenne à se réunir à Calais (Pas-de-Calais), dimanche 28 novembre. "Depuis une trentaine d'années, on estime que 300 personnes sont mortes dans le Calaisis. Mais cela ne reflète qu'une petite partie des migrants qui sont décédés en passant par la mer pour rejoindre l'Union européenne. Selon le Haut-commissariat aux réfugiés, au moins 50 000 personnes sont mortes dans la Méditerranée en tentant de rejoindre l'Europe", explique Jean Chamoulaud, journaliste de France Télévisions. 

Plusieurs chemins pour entrer en Europe 

"Il existe plusieurs portes d'entrées pour accéder à l'UE. La première part de Turquie et va jusqu'en Grèce. Depuis le début de l'année, 2 500 ont tenté la traversée, mais 100 sont morts en mer. Pourtant, il existe un accord entre l'Union européenne et la Turquie. Cette dernière s'engage à garder les migrants à l'intérieur de ses frontières en échange de six milliards d'euros. La deuxième option part de l'Afrique du Nord et va jusqu'au sud de l'Espagne ou encore à Malte et en Italie", précise le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.