Migrants à Calais : la France et le Royaume-Uni signeront un accord de coopération jeudi

L'accord, signé par les ministres de l'Intérieur des deux pays, portera sur "la sécurité du site" et "la lutte contre les filières criminelles de passeurs".

Des migrants se dirigent vers l\'entrée du tunnel sous la Manche, le 12 août 2015 près de Calais (Pas-de-Calais).
Des migrants se dirigent vers l'entrée du tunnel sous la Manche, le 12 août 2015 près de Calais (Pas-de-Calais). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

La coopération franco-britannique franchit une nouvelle étape à Calais (Pas-de-Calais) afin de tenter d'apporter une solution à la crise migratoire. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et son homologue britannique, Theresa May, sont attendus sur place, jeudi 20 août, pour signer un accord sur "la sécurité du site", "la lutte contre les filières criminelles de passeurs" et "le dispositif humanitaire" destiné aux migrants.

Cazeneuve va rencontrer son homologue allemand

Les deux ministres visiteront le site d'Eurotunnel, où le dispositif de sécurité a été renforcé pour dissuader les migrants qui tentent de gagner la Grande-Bretagne. Bernard Cazeneuve et Theresa May rencontreront aussi des associations et des élus locaux, ajoute le ministère de l'Intérieur français dans un communiqué. Début août déjà, le Royaume-Uni s'était engagé à renflouer de 10 millions d'euros le fonds créé en septembre 2014 pour sécuriser le port de Calais, et doté initialement de 15 millions d'euros sur trois ans.

Bernard Cazeneuve se rendra dans la soirée à Berlin pour un entretien avec son homologue allemand Thomas de Maizière "sur la question de la politique migratoire en Europe". Cette rencontre sera suivie d'une déclaration commune.